Recherche Kunena

Mot-clé

Impacts canicule

  • Messages : 5433
  • Remerciements reçus 966
il y a 1 semaine 1 jour #179866 par gillesF78
Réponse de gillesF78 sur le sujet Impacts canicule
Le cagnard / canicule n'empêchent pas de faire du sport...

L'article que je cite ci-dessus montre qu'après une période d'acclimatation d'une dizaine de jours, le corps humain s'adapte et est capable de beaucoup mieux réguler la température corporelle (entre autres).

L'entrainement/acclimatation et les techniques d'hydratation et de refroidissement (vêtements, glace, aspersion d'eau) permettent d'éviter l'insolation.

La FFC pourrait introduire la thématique "acclimatation / gestion de la chaleur" dans les formations.

Région Grenobloise, GillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6397
  • Remerciements reçus 790
il y a 1 semaine 1 jour #179867 par stam
Réponse de stam sur le sujet Impacts canicule

Mais aussi je vois bien de la technologie :
Détection d'une athlète en souffrance (avec différents types de capteurs et algo, on ne doit pas en être loin actuellement )

La physiologie de l'exercice sous forte chaleur m'est totalement inconnue, mais je ne suis pas loin de penser que l'équipement pourrait être très simple : un capteur de température corporelle, dans l'estomac s'il y a moyen d'empêcher sa migration (chez les bovins il y a 4 "estomacs", ça bouge pas :P ), ou un implant sous-cutané.
En tout cas, si je devais m'astreindre à faire ce qui est rapporté dans les papiers cités par Gilles, c'est ce que je ferais pour sécuriser le dispositif.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6397
  • Remerciements reçus 790
il y a 1 semaine 1 jour #179868 par stam
Réponse de stam sur le sujet Impacts canicule

Le cagnard / canicule n'empêchent pas de faire du sport...

L'article que je cite ci-dessus montre qu'après une période d'acclimatation d'une dizaine de jours, le corps humain s'adapte et est capable de beaucoup mieux réguler la température corporelle (entre autres).

Et soyons réalistes, si nous voulons continuer à faire du sport de manière régulière, il va falloir se coltiner un protocole adaptation à la chaleur tous les mois de mai/juin. Ce serait plus sensé que d'y aller au p'tit bonheur la chance sur les premières séances par forte chaleur.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1731
  • Remerciements reçus 184
il y a 1 semaine 1 jour #179869 par cyclo13
Réponse de cyclo13 sur le sujet Impacts canicule

Le cagnard / canicule n'empêchent pas de faire du sport...

L'article que je cite ci-dessus montre qu'après une période d'acclimatation d'une dizaine de jours, le corps humain s'adapte et est capable de beaucoup mieux réguler la température corporelle (entre autres).

Et soyons réalistes, si nous voulons continuer à faire du sport de manière régulière, il va falloir se coltiner un protocole adaptation à la chaleur tous les mois de mai/juin. Ce serait plus sensé que d'y aller au p'tit bonheur la chance sur les premières séances par forte chaleur.


sur mon garmin 830 il est indiqué le % d'adaptation
a la chaleur a chaque sortie
je sais pas si c'est fiable 🤔

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 190
  • Remerciements reçus 31
il y a 1 semaine 1 jour - il y a 1 semaine 1 jour #179873 par krystau
Réponse de krystau sur le sujet Impacts canicule
Dslé, j'ai fermé mon navigateur et perdue la rédaction de mon message !! :velochute:
Dernière édition: il y a 1 semaine 1 jour par krystau. Raison: en cours

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10070
  • Remerciements reçus 799
il y a 1 semaine 1 jour #179875 par albator83
Réponse de albator83 sur le sujet Impacts canicule

Cela fait très jeune à 41 ans, (48 ans en fait) de partir ainsi !
La vie réserve parfois des sales tours !
Une énorme pensée pour tous ses proches de Mickaël Caron ! :((
www.ecmorsang.com/routevtt-2022.html

Après, attention à ne pas être trop sévère à cet instant (même si certaines choses pourraient poser des questions), sans bien connaitre tous les éléments de ce drame !
C'est probablement que des gens 100% bénévoles qui donnent beaucoup de leur temps pour offrir cette épreuve aux compétiteurs amateurs !

En tout cas cela interroge, sur les conditions d'une compétition de son CDC et de la façon d'agir en cas de drame !
À Albi en moto piste en Championnat de France, ils n'ont pas pu rouler samedi dernier sur décision préfectorale !

Attention aussi, dans une organisation, tout changer au dernier moment, des horaires par exemple comme exprimer dans l'article qui semble du bon sens dit comme cela, ce n'est pas aussi simple il me semble du point de vu de l'organisateur! Qui jongle à la limite souvent avec tout ( par défaut de moyen, d'autorisations etc.. )

Et je pense que les compétiteurs le voient tous autour d'eux, les difficultés à organiser des épreuves et parfois de retrouver à accepter des compromis discutables (mais qui sont rarement de la volonté des organisants ) ..

Et je pense, à ceux qui sont sur la RAF ( Race Across France) actuellement sur de l'extrême endurance, quid de la chaleur avec la fatigue extrême dans ce genre de compétition sur route ouverte .....!


D'accord avec toi : sans être sur place difficile de trancher dans un sens ou l'autre (à part sur la gestion déplorable des événements post-accident, la peu d'information, etc).
On est adulte, même pendant une course on a aussi le droit de se dire : "ok là ça part en c*, je me sens vraiment pas bien, stop je bâche".
Et si manque de lucidité un secouriste/bénévole aurait pu le forcer à s'arrêter... là encore supputation de ma part on n'a pas tous les éléments.
Laissons faire la justice faire son boulot.

Par contre la RAF ce n'est pas tout à fait pareil : très longue distance donc intensité moindre (sous 35-40°C ce n'est pas du tout la même chose de faire un 30/30 ou du tempo cool), les points de passages sont obligatoires et l'orga propose des bases de vie à intervalles réguliers... mais rien n'empêche le coureur de gérer sa course pour éviter (du moins essayer) de monter un col de 30 bornes sous un énorme cagnard, puisqu'ils roulent jour et nuit.
Même si dans les faits, ils ont tendance à repousser les limites du sommeil, alimentation, météo... le plus loin possible (petite pensée à ceux qui sont en montagne en ce moment, avec des orages un peu partout).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5433
  • Remerciements reçus 966
il y a 1 semaine 1 jour #179879 par gillesF78
Réponse de gillesF78 sur le sujet Impacts canicule

sur mon garmin 830 il est indiqué le % d'adaptation
a la chaleur a chaque sortie
je sais pas si c'est fiable 🤔


Indicateur Garmin = grosse crotte pas fiable à traiter comme telle :P

Région Grenobloise, GillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 890
  • Remerciements reçus 112
il y a 1 semaine 1 jour #179881 par david38
Réponse de david38 sur le sujet Impacts canicule

Mais aussi je vois bien de la technologie :
Détection d'une athlète en souffrance (avec différents types de capteurs et algo, on ne doit pas en être loin actuellement )

La physiologie de l'exercice sous forte chaleur m'est totalement inconnue, mais je ne suis pas loin de penser que l'équipement pourrait être très simple : un capteur de température corporelle, dans l'estomac s'il y a moyen d'empêcher sa migration (chez les bovins il y a 4 "estomacs", ça bouge pas :P ), ou un implant sous-cutané.


Peut-être pas si simple... J'ai vu un reportage il y a quelques mois qui expliquait que, paradoxalement, et bien que ce soit un geste effectué depuis longtemps, on ne connait pas si bien que ça la température du corps humain. Elle varie beaucoup suivant l'endroit ou le moment où on la prends. Je crois que la température des muscles monte à 39 degrés pendant l'effort par exemple.

Région Grenobloise
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: stam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6397
  • Remerciements reçus 790
il y a 1 semaine 1 jour #179884 par stam
Réponse de stam sur le sujet Impacts canicule
Et puis je pense à une chose :
- pour un capteur digestif : chaque ingestion de flotte ferait varier la T° (c'est d'ailleurs comme ça qu'on peut déduire le nombre de fois où un animal boit/mange à partir de capteurs),
- pour un capteur sous-cutané : selon l'exposition au soleil, si c'est un endroit du corps non couvert par les vêtements ou +/- aéré, ça doit faire varier la T° dans une amplitude minime mais incompatible avec la précision recherchée.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5433
  • Remerciements reçus 966
il y a 1 semaine 1 jour - il y a 1 semaine 1 jour #179887 par gillesF78
Réponse de gillesF78 sur le sujet Impacts canicule
L'armée américaine a travaillé sur la prédiction de la température corporelle à partir de la fréquence cardiaque.
www.vo2cycling.fr/forum/general/85654-golden-cheetah?start=220#145081

Malheureusement, le modèle ne prend pas en compte l'influence de la température extérieure, du taux d'humidité, de la vitesse de l'air, de l'habillement... Edit, apparemment, le taux de masse grasse est très important également, voir Victoria L. Richmond, Sarah Davey, Katy Griggs, George Havenith, Prediction of Core Body Temperature from Multiple Variables, The Annals of Occupational Hygiene, Volume 59, Issue 9, November 2015, Pages 1168–1178, https://doi-org/10.1093/annhyg/mev054

La température de la peau varie en fonction de la circulation sanguine, du métabolisme en plus de tous ces facteurs... Donc un capteur de température cutanée n'est pas suffisant.
Même si beaucoup de bidules connectés disposent d'un capteur de température, ce n'est pas utilisable pour estimer la température corporelle (= c'est du gadget).

Je fais un copier/coller de cet article :

Wearable Health Devices—Vital Sign Monitoring, Systems and Technologies
by Duarte Dias 1,*ORCID andJoão Paulo Silva Cunha 1,2
1
Biomedical Research and INnovation (BRAIN), Centre for Biomedical Engineering Research (C-BER), INESC Technology and Science, Porto 4200-465, Portugal
2
Faculty of Engineering, University of Porto, Porto 4200-465, Portugal
*
Author to whom correspondence should be addressed.
Sensors 2018, 18(8), 2414; doi.org/10.3390/s18082414

3.9. Body Temperature
Body temperature (BT) is the outcome of the balance between heat production and heat loss
in the body, being its measurement vital to avoid many elements defunctionalization due to high
temperatures (e.g., proteins denature and lose function above certain temperatures) [23].
BT divides in two measures: core temperature (CT) and skin temperature. Skin temperature
varies within a wider range of temperatures than core temperature, as the body’s thermoregulation
mechanisms regulate core temperature. Skin temperature is affected by blood circulation and
is also related with HR and metabolic rate [65–67]. External factors such as air circulation,
Sensors 2018, 18, 2414 11 of 28
ambient temperature and humidity also play an important role in this body temperature regulation
mechanism [65,66].
Different wearable systems have been developed to measure both temperatures, such as
skin-like arrays of precision temperature sensors or wearable adhesive devices to continuously
measure temperature [68–70]. A very recent example is a re-usable wireless epidermal temperature
sensor [71]—a battery-less RFID thermometer that is showing to be a promising device to estimate CT.
Measuring CT through non-invasive methods, such as heart rate and skin temperature acquisition
still remains a challenge.
This is mainly due to the external factors that can affect physiological signs,
making it difficult to have a direct correlation between these variables that only depends of the human
physiologic thermoregulation mechanisms [66]. Looney et al. [72] presented a CT estimation algorithm
based on hear rate and skin temperature (ECTempTM) that according to the study of the authors, it can
estimate at real-time the CT with a high level of accuracy that can be used as a thermal-work strain
indicator in military populations.
The gold standard for CT measurement nowadays is still the rectal temperature, and while other
techniques like the telemetric pill allow for better usability, they face technical issues that influence the
CT measurements
. For instance, telemetric pill’s measurements are greatly influenced by the ingestion
of hot or cold fluids
[67,73].


Même les pilules télémétriques à ingérer ne sont pas fiables car trop influencées par l'avalement de boissons chaudes ou froides. Donc le cycliste qui se rafraichit en buvant de l'eau va influencer la pilule-thermomètre-télémétrique ! Alors vous pourrez imaginer un débimètre et un capteur de température dans le bidon du cycliste pour mesurer le débit et la température de la boisson avalée... Sauf que si le cycliste s'esperge d'eau dans le dos, il devra pousser un bouton pour que l'algorithme passe en mode "je m'asperge d'eau dans le dos"... Mais le refroidissement devra prendre en compte le taux d'évaporation de l'eau (fonction du tissu des vetements, du taux d'humidité de l'air...)

Le seul indicateur fiable actuellement est la température du trou du cul...

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 1 semaine 1 jour par gillesF78.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10070
  • Remerciements reçus 799
il y a 1 semaine 1 jour #179888 par albator83
Réponse de albator83 sur le sujet Impacts canicule
Avant Tokyo des athlètes avaient fait le test à l'entraînement, avec ce genre de capteur interne... je ne me souviens plus où il était placé, mais c'était relativement pertinent et "indépendant" du système digestif ou cutané.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5433
  • Remerciements reçus 966
il y a 1 semaine 1 jour #179889 par gillesF78
Réponse de gillesF78 sur le sujet Impacts canicule
Dimanche dernier, à l'heure où la voie verte est d'habitude bondée, il n'y avait pas un chat...

J'ai fait Pont de Claix - Fontaine en croisant 1 coureur à pied et 2 vélos il me semble...

Il faisait >40 °C ;-)

Région Grenobloise, GillesF78
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: albator83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10070
  • Remerciements reçus 799
il y a 1 semaine 1 jour #179890 par albator83
Réponse de albator83 sur le sujet Impacts canicule
Pareil jeudi midi... :-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 890
  • Remerciements reçus 112
il y a 1 semaine 1 jour #179891 par david38
Réponse de david38 sur le sujet Impacts canicule
Pareil ce matin... :-)

Région Grenobloise

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10381
  • Remerciements reçus 865
il y a 1 semaine 1 jour #179897 par jfd_
Réponse de jfd_ sur le sujet Impacts canicule

Le cagnard / canicule n'empêchent pas de faire du sport...

L'article que je cite ci-dessus montre qu'après une période d'acclimatation d'une dizaine de jours, le corps humain s'adapte et est capable de beaucoup mieux réguler la température corporelle (entre autres).

C'est très juste mais à une condition essentielle : ne surtout pas faire des changements dans la journée entre pièce climatisée et non climatisée/extérieur. Cela marche uniquement à cette condition là. Sinon, cela ne marche pas très bien car l’organisme ne sait plus à quel saint se vouer...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.142 secondes
Propulsé par Kunena