Recherche Kunena

Mot-clé

Le post de l\'entretien de la transmission

  • Messages : 5312
  • Remerciements reçus 924
il y a 3 jours 20 heures - il y a 3 jours 20 heures #179169 par gillesF78
A noter que les lubrifiants solides comme la cire n'ont pas de frottement visqueux,
L'huile ou la graisse d'usine sont visqueux et produisent du frottement visqueux (non abrasif).

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 3 jours 20 heures par gillesF78.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 113
  • Remerciements reçus 14
il y a 3 jours 20 heures #179170 par krystau

A noter que les lubrifiants solides comme la cire n'ont pas de frottement visqueux,
L'huile ou la graisse d'usine sont visqueux et produisent du frottement visqueux (non abrasif).


Ce que j'en comprends, c'est que la cire bouge peu (en rapport à de l'huile) et que le frottement est plus du à la couche directement en contact avec la pièce en mouvement !
Et donc moins d'énergie à passer à "brasser" un liquide visqueux !

On a tous la même lecture ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5312
  • Remerciements reçus 924
il y a 3 jours 19 heures - il y a 3 jours 18 heures #179171 par gillesF78
Oui, c'est ça.

En d'autres termes :
- la couche de cire se comporte comme un solide.
- le film d'huile se comporte comme un écoulement de fluide laminaire (écoulement de type Couette, donc écoulement de type cisaillement). Le cisaillement du film d'huile est un frottement interne. Ce cisaillement se produit sur le film d'huile situé entre les plaques des maillons, entre les axes et les rouleaux, entre les rouleaux et les plaques de maillons, lorsque les maillons s'enroulent et se déroulent autour des galets, de la cassette, ou des plateaux.

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 3 jours 18 heures par gillesF78.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jfd_

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 113
  • Remerciements reçus 14
il y a 3 jours 14 heures #179172 par krystau
Merci Gilles :-)
J'ai appris un truc propos de " Maurice " ! ;-)
Je n'avais jamais (ou alors j'ai déjà Alzheimer (pas impossible :woohoo): , entendu parler ce phénomène en mécanique sous ce terme ! ) ;-)

Après la question est-ce que la cire, reste 100% solide au niveau du frottement ?
En regardant vite fait sur le net, la cire d'abeille aurait à la particularité quand elle devient fluide d'avoir une viscosité très faible, donc a priori peu de cisaillement ! (Mais est-ce comparable à nos cires lubrifiantes ?)
Si je considère, que juste une faible épaisseur au contact aux pièces en mouvement devenait fluide et que l'autre resterait solide , soit un très faible volume de fluide visqueux "brassé" et donc un frottement excellent car de plus en mode fluide il aurait une très faible viscosité !
Mais en même temps la couche solide en dessous préservait le contact métal/métal car elle aurait une bonne résistance aux cisaillements (la couche solide) !!
La notion de température pourrait avoir son importance dans se scénario (comme souvent) !

En tout cas cela rejoint quelque part, un peu les observations sur la fluidité des roulements (à vide) ou très très peu de lubrifiant les moins visqueux (de plus), donne beaucoup de fluidité aux roulements( à vide) !

Cependant je me rappelle d'une remarque d'Alban Lorenzini, qui avait observé sur le Squirtlube, qu'il avait un petit gain en rendement de transmission ( pour un temps assez court) en roulant directement après application du produit !
Si j'ai bonne mémoire, il en avait conclut que cela pourrait-être intéressant dans le cadre d'un clm.. ! (quid de tout cela ..)

Toujours dans les essais, j'avais fait un test à vide avec mes roulements de roller avec le Squirtlub, et donc à vide c'était pas terrible! Je ne sais plus si j'ai poussé le test sur la route cette option (donc en charge) ! (En roller en ligne on sent très bien les changements de rendement ) !
Pour info à vide c'était le dégraissant qui rendait les roulements les plus fluides (juste le temps qu'il s'évapore, après chute libre de la fluidité du roulement ) ! ( Test à haut régime, mesure des RPM à l'oreille et observation du temps décélération de rotation ;-) )

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3574
  • Remerciements reçus 481
il y a 3 jours 14 heures #179173 par teamdindon

Après la question est-ce que la cire, reste 100% solide au niveau du frottement ?


Définis ce qu’est un solide :P

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 113
  • Remerciements reçus 14
il y a 3 jours 13 heures #179174 par krystau

Après la question est-ce que la cire, reste 100% solide au niveau du frottement ?


Définis ce qu’est un solide :P


C'est marrant moi la question que je me mettais posée, en écrivant le message : " c'est quoi un liquide? " !! ;-)

Et ta question me fait penser à l'expérience sur la poix ! ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5312
  • Remerciements reçus 924
il y a 3 jours 12 heures - il y a 3 jours 12 heures #179175 par gillesF78
Il ne faut pas oublier les 2 autres sources de frottements d'une chaine : frottement statique (stiction) et frottement cinétique (c'est là que se produit l'abrasion).

Et les deux interagissent au niveau du rendement.

Bref, c'est pas simple.

Dans ce domaine, l'expérience est bien plus intéressante que ce que tu pourrais arriver à modeliser avec un peu de travail...

Tu peux tester la vitesse d'usure de ta chaine en fonction de plusieurs paramètres (lubrification, nettoyage, conditions d'utilisation telles que l'humidité, la saleté, la puissance transmise, la distance parcourue, le nombre de dents des galets de la chappe de dérailleur, la ligne de chaine, le nombre de dents des plateaux et pignons), et pareil pour le rendement...

Tiens : les pignons de 10 dents sont ils bons pour le rendement de la chaine ? Et les transmissions 12v axs avec des plateaux 30 et 46 dents et cassettes 10-30 ?

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 3 jours 12 heures par gillesF78.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 113
  • Remerciements reçus 14
il y a 3 jours 11 heures #179176 par krystau
C'est pour cela que je me dirige à un moment vers ceux qui font les tests (avec un certain niveau de rigueur mécanique) pour arbitrer en partie mes choix dans ce domaine!
Car les paramètres sont très (trop) nombreux, et qu'il faut des moyens techniques, le temps et aussi les finances pour construire ces observations !
Et j'ai aucune honte à profiter des expériences des autres, cela fait gagner souvent du temps !

Cependant, cela n'empêche en rien d'observer sur le terrain et avec nos datas disponible, nos sens mécaniques, en gardant bien à l'esprit de ne pas faire de conclusion hâtive ! ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1631
  • Remerciements reçus 144
il y a 3 jours 9 heures - il y a 3 jours 9 heures #179177 par Fredhamster

Le soucis que j'ai eu avec le squirt c'est qu'il faut en mettre trop souvent. Ça me gonfle. Du coup j'en ai mis pareil qu'avec de l'huile et ma chaîne n'a pas duré longtemps.


Un peu le même souci, j'oublie trop souvent de farter, heu lubrifier ma chaine, du coup ça tourne pas super, j'ai l'impression qu'un oiseau siffle dans mon dérailleur.

@Gilles, l'allongement de la chaine n'est pas surtout du à la puissance moyenne qu'on lui fait endurer plus que la lubrification en elle-même ?
Dernière édition: il y a 3 jours 9 heures par Fredhamster.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5312
  • Remerciements reçus 924
il y a 3 jours 9 heures - il y a 3 jours 9 heures #179178 par gillesF78

@Gilles, l'allongement de la chaine n'est pas surtout du à la puissance moyenne qu'on lui fait endurer plus que la lubrification en elle-même ?


Les 2 mon capitaine !

Les chaines du vélo de Sophie s'usent 2 fois moins que les miennes parce qu'elle met moins de puissance...

Et l'été dernier, j'ai plus que doublé la durée de vie de ma chaine en passant de l'huile Rohloff au squirt.
Et cet hiver, ma chaine a durée 25% moins de km que sa prédécésseuse estivale (boue ? humidité ? type de parcours ?)

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 3 jours 9 heures par gillesF78.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 113
  • Remerciements reçus 14
il y a 3 jours 9 heures #179179 par krystau
Retour d'expérience intéressante qui date un peu, mais .. !!

À moto, je m’interrogeais sur les meilleurs façons de lubrifier ma chaîne ( une chaîne renforcée mais sans joint torique) !
Dans le paddock, j'avais entendu parler de la méthode de graissage par bain !!

Bref, j'ai tenté divers mélanges huile / graisse (notamment un peu de graisse aux bisulfures, j'ai entendu des bonnes choses sur le bisulfure) !

Donc je baigne ma chaîne un peu en fin de vie dans un bain chaud en essayant de ne pas y mettre le feux !
Je la laisse sécher et s'égoutter puis je monte tout cela !

C'est là que l'expérience devient intéressant, premier roulage la chaîne revient hyper tendue !! (Évidement elle était très bien régler au départ )

Une idée du phénomène ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5312
  • Remerciements reçus 924
il y a 3 jours 8 heures #179181 par gillesF78
Non, mais je t'encourage à faire le même test avec une chaine de vélo trempée dans de la cire fondue moltenspeedwax.com/

moltenspeedwax.com/pages/waxing-your-chain

Région Grenobloise, GillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 113
  • Remerciements reçus 14
il y a 2 jours 20 heures #179182 par krystau
Oui j'ai vu le lubrifiant Molten cela a l'air très intéressant, mais la procédure semble un peu plus contraignante (à vérifier en réel) !
Tu as testé de ton coté ?

Pour le mystère de la Chaîne hyper tendue en graissage par bain, en fait c'est l'épaisseur du film qui est plus importante et cela "rapproche" mécaniquement les maillons ( le type de lubrifiant joue aussi) !

En regardant l'illustration ci-dessous, on arrive à imaginer facilement le phénomène, le film ce mettant entre l'axe plein (pin) et l'axe creux (Bushing) mécaniquement rapproche les maillons !
Donc une fois le lubrifiant avec une grosse viscosité rentré dans la chaîne assez profondément grâce à l'effet thermique ! Puis une fois en mouvement le lubrifiant ce réparti autour des axes et la chaîne ce raccourcie !



En tout cas la première fois que j'ai vu ce phénomène cela m'a déconcerté tellement la tension avait augmentée (chaîne sur une mot pour rappel) !

Et d'ailleurs, cela m'a amené à me poser des questions sur la mesure d'allongement de nos chaines, si le lubrifiant peut impacter autant !??!
Et aussi de l’intérêt de bien tendre la chaîne lors de la mesure ! Mais bon le chapitre mesure de l'allongement est encore un autre vaste débat ! ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5312
  • Remerciements reçus 924
il y a 2 jours 19 heures #179183 par gillesF78
J'ai un copain, présent sur ce forum, qui a testé le bain de cire et qui était satisfait (charmette).

Je n'ai pas testé à cause de la difficulté à trouver ce produit en Europe...

Région Grenobloise, GillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6300
  • Remerciements reçus 764
il y a 2 jours 18 heures - il y a 2 jours 15 heures #179185 par stam
Il y a le SILCA Secret Chain Blend - Hot Melt Wax (pas drôle comme nom, ils se prennent pour qui, les gars ? :P ) qui fonctionne sur le même principe et a bonne presse (Alban : www.cyclesetforme.fr/test-de-contamination-lubrifiants-velo/ ).
Avec l'avantage, à mes yeux, d'offrir une solution de complément "simple", puisque pour recharger la chaîne en lubrifiant il y a une cire froide (~Squirt) de la même gamme, donc compatible.

Je n'ai pas encore fait d'étude économique sur ce produit, mais il est possible que ce soit mon prochain achat, quand j'aurai terminé mon stock de Squirt en réserve (j'ai conseillé des potes qui n'ont pas adhéré, c'est le cas de le dire, et qui m'ont refilé leurs fioles :good: ).
Dernière édition: il y a 2 jours 15 heures par stam.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: albator83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6293
  • Remerciements reçus 630
il y a 2 jours 18 heures - il y a 2 jours 18 heures #179186 par lebad
Si certains testent, je suis curieux d'avoir votre retour sur le côté pratique du truc. Bref, à l'usage, est ce que ça se fait bien ?

De mon côté, j'ai "investi" l'an dernier dans une fiole d'UFO Drip2 pour la période avril-octobre (période où j'ai une transmission plus récente). C'est certes un peu cher mais on en met si peu et ça dure longtemps !
Pour l'hiver, j'ai une ancienne transmission pas encore en fin de vie mais que je démonte et nettoie souvent à cause des conditions pourries. Là, je mets du Squirt car consommation plus élevée.

Donc curieux de savoir si le bain de cire fondue est facilement gérable... ça pourrait devenir ma nouvelle routine.
Dernière édition: il y a 2 jours 18 heures par lebad.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9974
  • Remerciements reçus 771
il y a 2 jours 13 heures - il y a 2 jours 13 heures #179187 par albator83
J'ai entendu un podcast où Alban décrivait le principe du Silca (bain-marie), et j'avoue que ça a piqué ma curiosité :yaisse:
En gros on fait fondre le truc, on trempe la chaîne dedans et on récupère le surplus pour une prochaine fois... pour moi ce n'est pas plus compliqué qu'un passage au bac à ultrasons, à voir en "vrai".
Comme dit stam la possibilité de recharger avec du Squirt (loin de la maison et/ou en vacances/week-end) est pratique. Par contre vu mon stock d'échantillons Squirt si j'attends de le finir je ferai le test dans 20 ans :lol:
Dernière édition: il y a 2 jours 13 heures par albator83.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.119 secondes
Propulsé par Kunena