Recherche Kunena

Mot-clé

4 jours dans les Pyrénées...

  • Messages : 6482
  • Remerciements reçus 805
il y a 10 ans 2 mois - il y a 10 ans 2 mois #74641 par stam
Du 17 au 20 mai, nous sommes partis avec mon club de Boisseuil (87) pour 4 jours de vélo dans les Pyrénées, à Argelès-Gazost. Une douzaine de cyclistes, avec dans nos bagages un Pasqup01 qui n'est pas au club mais participant occasionnel à nos sorties, et comme d'ordinaire il est sage :mrgreen: il a eu droit à une invitation.
Le cadre est assez exceptionnel, puisque nous avons logé dans un hôtel dédié aux cyclistes, avec local de rangement bien équipé (crochets, pied d'atelier, chiffons, jet d'eau, étendage du linge...) et alimentation adaptée (casse-croûte préparé par le taulier pour le midi, pâtes à volonté le soir). En plus, un de nos sponsors et père d'un jeune du club fournissait et conduisait une camionnette suiveuse, où on stockait tout le nécessaire (nourriture, boisson, vêtements de rechange, nécessaire de réparation...) pour la journée.
Bref, le pied B) !
Seule incertitude, la météo : tout le début de semaine, on nous annonçait le déluge à partir du jeudi soir.
L'objectif pour moi sur ces 4 jours : accumuler du temps à i3 pour développer ma capacité à fournir des efforts à haute intensité en fin de cyclo, l'un de mes gros points faibles avec le manque de puissance explosive.

Départ du Limousin le jeudi matin, et après un voyage pénible (chaleur et trafic) nous arrivons à Argelès vers 15h30. A 16h nous sommes sur les vélos, l'orage menace alors nous nous dépêchons de filer vers Hautacam. "Petite" sortie de 50km, mais une ascension à 8% sur 13km, qu'on qualifiera d'assez irrégulière... Après une douzaine de km de mise en jambes, on attaque la montée, et là les collègues y vont très fort, brutalement mes jambes se souviennent du test en côte de la veille. 2 solutions : soit on se met dans le rouge dès le 1er jour, soit on gère. Avec Pasqup01, on essaye la 2ème, mais la pente nous oblige de toute façon à nous mettre à i4 sur des portions assez importantes. D'ailleurs les ardeurs de tout le monde sont vite calmées, mes jambes se remettent dans le bain et on finit beaucoup plus régulier, sur un peu moins d'1h pour les 3-4 premiers. Sortie Hautacam Ca fait ~260W pour moi, objectif atteint. Retour à l'hôtel, douche, étirements, et pâtes ! Après le repas, le temps de communiquer notre programme à Jean-Christophe, croisé à La Gaillarde et retrouvé sur le forum en début de semaine, et tous au lit.
Le lendemain, les jambes sont un peu lourdes, mais il y a 100km et le Tourmalet au programme. Le temps est gris, on sent quelques gouttes de temps en temps. A 9h15, Jean-Christophe nous rejoint, nous rend confiant sur la météo du jour, et nous prenons la route de Luz-St-Sauveur. L'ascension démarre, il manque les panneaux indiquant la pente à chaque km car la route vient juste d'être ouverte. 17,8km à 7,7%, mais Pasqup01 nous a prévenus : c'est très dur à la sortie de Barèges. Et comme il a envie d'avoir raison, il nous pose une mine à l'endroit voulu : les 4 du groupe (Jean-Christophe, Pasqup01, mon préz' Fred et moi) tirent la langue, mais on tient. Arrivés à Super-Barèges, on sort du brouillard, et là on découvre les sommets enneigés flottant sur les nuages ; Pasqup01 rembourse sa mine avec les intérêts, Jean-Christophe lui tient compagnie, nous sommes 2 à poursuivre l'effort sur les 2 derniers km, qui ne sont pas les plus simples. Le sommet se présente enfin, nous attendons le reste du groupe en bavardant, et nous finissons par installer le pique-nique au sommet plutôt que de risquer un déjeuner plus humide à Ste-Marie-Campan. Jean-Christophe nous quitte en reprenant la route d'Argelès, pour lui ça aura été une "petite" sortie après les 5h de la veille... A 13h on se couvre, car la descente promet d'être cotonneuse ; elle sera même froide avec moins de 50m de visibilité à la traversée de La Mongie. Un petit extra nous attend sur le retour, avec le col de la Croix Blanche : "seulement" 900m au sommet, mais de gros pourcentages où notre terroriste patenté va poser une nouvelle mine. Mieux vaut être seul que mal accompagné dit le dicton :lol: , alors on le laisse partir : celle-là a fait très très mal. Le 3ème col de la journée est le plus sympa (passé dans la descente), mais l'un de nos compagnons y explose sa jante arrière dans un freinage ; plus de peur que de mal, et on lui trouve une remplaçante dans la camionnette. Retour à l'hôtel avec quelques pancartes pour les plus courageux. Sortie Tourmalet Là encore je suis content de moi, les 260W ont été tenus au moins sur le Tourmalet, et l'effort a été fait dans la Croix-Blanche.
Pour le samedi, changement de programme contraint : la route du cirque de Troumouse est fermée, nous nous rabattons sur la montée de Luz-Ardiden, avec une option sur celle du Pont d'Espagne. La montée sur Luz-St-Sauveur sert à nouveau à remettre la machine en marche, elle en a bien besoin !! Dès le pied de la montée, nous échangeons quelques mots sur le rythme à adopter, et là je fais une boulette : je prononce à nouveau le mot "mine" :lol: . Ni une ni deux, le Pasqup01 dégaine son Colnago et nous en pose une... Nous voilà comme 3 idiots semés dans la pente à 100m d'intervalle ; après 2 jours d'effort le coeur ne monte plus, mais l'intensité y est. Je récupère mes 2 acolytes, Fred finit par couper son effort, et après 4km en solitaire Pasqup01 accepte de finir au tempo. Une nouvelle fois, je me surprends à tenir les 260-265W sur 1h un 3ème jour consécutif. La FC n'y est plus, i3 n'est plus à 160-162bpm mais à 153-155. Une fois encore, nous avons sorti la tête des nuages et nous profitons des installations de la station de ski désertée (terrasse, chaises...) pour pique-niquer au soleil. Après le repas, nous trouvons (enfin !:( ) la pluie à Luz-St-Sauveur ; un détour par le pont Napoléon et retour à Pierrefitte-Nestalas. Là le groupe se sépare, 6 prennent la direction de Cauterets pour tenter le Pont d'Espagne. La pluie est froide, les jambes sont bloquées, 2 sur les 6 rebroussent chemin dès les premiers km. Mon coeur plafonne à 145, mes jambes tournent toutes seules mais n'obéissent plus à la moindre commande. Nous arrivons à Cauterets et nous tombons sur quelques troupeaux de cyclistes au départ d'une course FFC : ça donne des idées à Pasqup01 qui en remet une couche dans les premiers km vers le Pont d'Espagne. Heureusement les gros pourcentages arrivent (4km terribles à 10% et plus), ils me permettent de refaire surface ; la pluie redouble, dans la montée on voit des plaques d'huile sur la route sur 5km et on finit au mental. Ce seront nos derniers km dans les Pyrénées : arrivés au sommet, nous avons à peine le temps de poser nos vélos sur le parapet qu'un déluge s'abat sur la camionnette : entre la pluie et l'huile sur la route, il n'en faut pas plus pour se résoudre à rentrer les vélos et à terminer la sortie à l'arrière du fourgon. Dommage, il restait 25km à faire sans donner un coup de pédale... Sortie Luz Ardiden

Avec la pluie, le décrassage prévu le dimanche matin se transforme alors en shopping dans Argelès : fromages, pâtisseries et charcuteries seront nos souvenirs "matériels". Pour le reste, ça aura été ma première expérience de séjour vélo. J'ai souvent été dans le dur, mais d'une part j'avais envie de bien figurer sur ces ascensions mythiques, et d'autre part ça cadrait bien avec ma préoccupation du moment : apprendre à tenir.
Et évidemment, je vous passe tous les bons moments entre potes : quand on met 12 gars ensemble pendant 4 jours, on retrouve vite l'ambiance "colonie de vacances"...!
On rentre avec la satisfaction d'avoir bien roulé, et aussi la sensation d'avoir été sacrément vernis par le ciel...
Dernière édition: il y a 10 ans 2 mois par stam.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: kikinou16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • skippy
  • Portrait de skippy
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 10 ans 2 mois #74643 par skippy
Réponse de skippy sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...
Ca c'est beau, sortie entre pote sur 4 jours !!!

Normalement j' ai aussi le même genre d'escapade prévu en juillet ;-)

Ivan

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10431
  • Remerciements reçus 877
il y a 10 ans 2 mois #74645 par jfd_
Réponse de jfd_ sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...
Vous n'avez pas été vernis.
Jeudi, seul jour potable du WE, j'ai pas mal roulé VTT dans le coin (sortie de 83km/2600m d+ (entre lac Bleu, Le Chiroulet, Germ sur l'Oussouet, ...)) et le temps était absolument parfait jusqu'à environ 14h00. Après, cela a commencé à tourner orage. J'avais prévu de faire un peu plus mais bon, prudence, j'ai stoppé. Le reste du WE, plus vers la Haute-Garonne a été comme tu le décris : pourri.

Pour Troumouse, il est rare qu'elle soit ouverte avant mi-juin maintenant (ce n'était pas le cas auparavant). C'est idem pour la route des Lacs vers la réserve du Néouvielle après Saint-Lary. D'autant qu'avec la neige qui est retombée, et vu l'exposition hyper-avalancheuse de la zone, cela peut se comprendre cette année.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6482
  • Remerciements reçus 805
il y a 10 ans 2 mois #74655 par stam
Réponse de stam sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...

Vous n'avez pas été vernis.
Jeudi, seul jour potable du WE, j'ai pas mal roulé VTT dans le coin (sortie de 83km/2600m d+ (entre lac Bleu, Le Chiroulet, Germ sur l'Oussouet, ...)) et le temps était absolument parfait jusqu'à environ 14h00. Après, cela a commencé à tourner orage. J'avais prévu de faire un peu plus mais bon, prudence, j'ai stoppé. Le reste du WE, plus vers la Haute-Garonne a été comme tu le décris : pourri.

Dans l'absolu, ça pouvait effectivement être beaucoup mieux (comme partout en France). Mais relativement aux prévisions initiales et au temps des autres régions au même moment, on n'a pas du tout envie de se plaindre ! :yaisse:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2366
  • Remerciements reçus 361
il y a 10 ans 2 mois #74663 par pasqup01
Réponse de pasqup01 sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...
Avez-vous noté la forte dissonance entre cette première phrase :

...avec dans nos bagages un Pasqup01 qui n'est pas au club mais participant occasionnel à nos sorties, et comme d'ordinaire il est sage :mrgreen: il a eu droit à une invitation...


Et ces suivantes :mrgreen:

...mais Pasqup01 nous a prévenus : c'est très dur à la sortie de Barèges. Et comme il a envie d'avoir raison, il nous pose une mine à l'endroit voulu...

...avec le col de la Croix Blanche : "seulement" 900m au sommet, mais de gros pourcentages où notre terroriste patenté va poser une nouvelle mine. Mieux vaut être seul que mal accompagné dit le dicton :lol: , alors on le laisse partir : celle-là a fait très très mal....

...la montée de Luz-Ardiden, ...llà je fais une boulette : je prononce à nouveau le mot "mine" :lol: . Ni une ni deux, le Pasqup01 dégaine son Colnago et nous en pose une...

...Nous arrivons à Cauterets et nous tombons sur quelques troupeaux de cyclistes au départ d'une course FFC : ça donne des idées à Pasqup01 qui en remet une couche dans les premiers km vers le Pont d'Espagne...


Je crois que je vais passer pour un gros malade :whistle:
C'est pas ma faute moi ! Des copains, une côte ou un raidar, j'peux pas m'en empêcher.... :wonder:

Alors imaginez quand l'un des copains vient me dire dans le pourcentage : "tu vas pas poser une mine là ?", ou encore mieux si je vois un dossard, alors c'est plus fort que moi, c'est physique... que dis-je : c'est hormonal

"poi Dio creò la bicicletta perché l'uomo ne facesse strumento di fatica e di esaltazione nell'arduo itinerario della vita", Madonna Del Ghisallo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6482
  • Remerciements reçus 805
il y a 10 ans 2 mois #74664 par stam
Réponse de stam sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...

Je crois que je vais passer pour un gros malade :whistle:

Ce ne serait pas immérité... :lol:

C'est pas ma faute moi ! Des copains, une côte ou un raidar, j'peux pas m'en empêcher.... :wonder:

Ta conception de la "côte" ou du "raidard" me surprend un peu... Comment t'expliquer ?... Ah, je sais : si ton raidard a son nom dans le bouquin que tu avais amené (l'Altigraphe), tu peux te dire que ce n'est pas seulement une petite côte :mrgreen: ... Disons que parmi toutes les routes que tu as dynamitées, j'autorise le terme "raidard" seulement pour le Col de la Croix Blanche.
Au fait, comment va ton Polar ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9041
  • Remerciements reçus 259
il y a 10 ans 2 mois - il y a 10 ans 2 mois #74665 par phil
Réponse de phil sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...

Une douzaine de cyclistes, avec dans nos bagages un Pasqup01 qui n'est pas au club mais participant occasionnel à nos sorties, et comme d'ordinaire il est sage :mrgreen: il a eu droit à une invitation.


et après ça vous allez continuer à lui proposer des invitations ??

faudra peut être faire comme pour les courses de chevaux, lui mettre en handicap en le lestant :lol: :lol: :lol:
Dernière édition: il y a 10 ans 2 mois par phil.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2366
  • Remerciements reçus 361
il y a 10 ans 2 mois - il y a 10 ans 2 mois #74666 par pasqup01
Réponse de pasqup01 sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...
primo

Je crois que je vais passer pour un gros malade :whistle:

Ce ne serait pas immérité... :lol:

Attends que je retrouve dans un raidar toi ! :evil:

secundo un raidar (avec ou sans "d" ?) est un endroit où le cycliste constate que le vélo peut être un sport pénible, et comme j'aime pas souffrir :mrgreen:

tertio mon polar (antique S710) est toujours au point mort mais j'ai décidé de l'amener demain au centre agrée local (service montres aux galfa). Petite tranche d'optimisme, j'ai lu que le changement de pile ne faisait (en théorie) pas forcément perdre les fichiers en cours... rêvons et songeons que l'eau aura juste produit la fin de la pile :wonder: . Je reconnais que c'est plus qu'optimiste :S

"poi Dio creò la bicicletta perché l'uomo ne facesse strumento di fatica e di esaltazione nell'arduo itinerario della vita", Madonna Del Ghisallo
Dernière édition: il y a 10 ans 2 mois par pasqup01.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1599
  • Remerciements reçus 79
il y a 10 ans 2 mois #74667 par pym34
Réponse de pym34 sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...
Ce genre de CR réconcilie avec l'adhésion à un club et des sorties entre potes. :good:

@Stam : Avec Bahamontès sur le porte bagage, fallait vous attendre à quelques mines. Il se disait fatigué et moins en forme pour mieux vous endormir:lol:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6482
  • Remerciements reçus 805
il y a 10 ans 2 mois #74668 par stam
Réponse de stam sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...

et après ça vous allez continuer à lui proposer des invitations ??

Moi non, mais je ne suis pas tout seul au club :P ...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6482
  • Remerciements reçus 805
il y a 10 ans 2 mois #74669 par stam
Réponse de stam sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...

@Stam : Avec Bahamontès sur le porte bagage, fallait vous attendre à quelques mines. Il se disait fatigué et moins en forme pour mieux vous endormir:lol:

C'est un peu le problème avec Pasqup01 : sa référence filmographique c'est "L'arnaqueur" (bon j'avoue, quand il m'a dit ça il parlait de tarot :whistle: ), et quand il avoue être dans le dur on n'est jamais loin d'un baroud...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9041
  • Remerciements reçus 259
il y a 10 ans 2 mois #74670 par phil
Réponse de phil sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...

@Stam : Avec Bahamontès sur le porte bagage, fallait vous attendre à quelques mines. Il se disait fatigué et moins en forme pour mieux vous endormir:lol:

C'est un peu le problème avec Pasqup01 : sa référence filmographique c'est "L'arnaqueur" (bon j'avoue, quand il m'a dit ça il parlait de tarot :whistle: ), et quand il avoue être dans le dur on n'est jamais loin d'un baroud...


au poker il ferait surement un malheur :lol:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2366
  • Remerciements reçus 361
il y a 10 ans 2 mois - il y a 10 ans 2 mois #74672 par pasqup01
Réponse de pasqup01 sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...

@Stam : Avec Bahamontès sur le porte bagage, fallait vous attendre à quelques mines. Il se disait fatigué et moins en forme pour mieux vous endormir:lol:


Quel honneur ! me comparer ne serait-ce que le temps d'un message à l'Aigle de Tolède :woohoo:
Non, je ne le mérite pas... (même si j'ai battu Luc Leblanc :mrgreen: vo2cycling.fr/index.php?/CRs-CYCLOS-BALADES-COUR...ive-13-mai-2012.html :mrgreen: ).
J'ai simplement la prétention de m'être bien amusé dans l'effort car j'ai systématiquement attaqué dans des passages où je savais que cela me serait fatal par la suite, à tout le moins pas le meilleur moyen de taper son record de la montée.

Mais, ce que Stam ne vous a pas dit, c'est qu'il a gagné le "classement général" de notre Tour d'Argelès ! Et pas seulement grâce à son coupe vent Craft jaune, mais grâce à ses montées hyper régulières.
Maintenant que j'y pense, je le soupçonne d'avoir voulu être celui qui a battu celui qui a battu Luc Leblanc :mrgreen: :mrgreen:


Nous sommes seulement très différents dans le rythme (lui métronome et moi qui ne marche que par accoups) et étions venus chercher - sur le plan vélo - des choses différentes : Stam n'est pas très habitué des grands cols mythiques tandis que je les avais déjà au moins fait tous une fois (hormis le raidar de la blanche). Il est donc venu se tester et affronter avec modestie sa capacité à grimper. Et il en a le bougre ! :good:

En fait, je dirai (comme il le reconnait) qu'il grimpe bien, et même très bien, dès que cela devient de la course à pied. Autrement dit, dès que, pente faisant (sup à 10%) la vitesse s'approche de celle de la CAP. Alors, sa moulinette et son 650 font merveille. :yaisse:

"poi Dio creò la bicicletta perché l'uomo ne facesse strumento di fatica e di esaltazione nell'arduo itinerario della vita", Madonna Del Ghisallo
Dernière édition: il y a 10 ans 2 mois par pasqup01.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2379
  • Remerciements reçus 149
il y a 10 ans 2 mois #74673 par kikinou16
euh! pour la limousine ne m'en voulez pas mais je ne vous dirai même pas bonjour,j'ai pas votre niveau...:good: :lol: :lol: :lol:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 419
  • Remerciements reçus 8
il y a 10 ans 2 mois #74676 par Jean Christophe
Je vois que vous avez appréciés votre séjour dans les Pyrénées; dommage pour la météo, mais vous avez eu de la chance nottament Vendredi lors de notre ascension du Tourmalet: 20° au sommet, grand soleil et pas de vent, c'est trés rare. Vous pouvez me croire!!

La descente a été fraîche pour moi aussi et dans le brouillard; mais le vélo connaît la descente presque par coeur, en plus il n'y avait pas encore les moutons en patures!!

Pour le lendemain, si vous avez eu du soleil (ou pas de pluie du moins) au sommet de Luz, c'est encore de la chance!! J'aurais dut revenir avec vous.
Je suis partie avant 12h de PAU alors qu'il y avait une éclaircie; j'étais optimiste, mais ça c'est vite gâté. Résultat, 4h30 de vélo dont prés de 4h sous la pluie (pluie battante la dernière heure) avec la montée du Soulor, je voulais rentrer par l'Aubisque, mais le brouillard et la pluie mon freiné dans mon élan.

Pour l'enchaînement des cols lors d'un tel séjour, il est préférable d'être prudent les 1ers jours même si on a la caisse car l'effort en montagne demande une grosse dépense d'énèrgie, qui fait défaut souvent le 3éme jours (comme sur une course à étape). En général, on ce voit toujours plus fort que la réalité (même pour moi qui suit habitué à faire des enchaînements, parfois je renonce à mon programme initiale)

Pour la montée de CAUTERETS, vous avez dut tomber sur la course du Tour des 3 Vallées (en 2 FFC); je devais y participer, mais je regrette pas d'avoir décliner la selection de mon club, vue la météo pourrie!

J'espère que ce séjour dans les Pyrénées, même si vous avez pas pu en profiter à 100%, vous aura fait le plus grand bien pour vos prochains objectifs. En tous cas, j'ai passé un bon moment Vendredi lors de notre montée du Géant des Pyrénées (le Tourmalet).

A bientôt

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6482
  • Remerciements reçus 805
il y a 10 ans 2 mois - il y a 10 ans 2 mois #74685 par stam
Réponse de stam sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...

Maintenant que j'y pense, je le soupçonne d'avoir voulu être celui qui a battu celui qui a battu Luc Leblanc :mrgreen: :mrgreen:

Ouais, j'envisage d'ailleurs comme toi d'arrêter ma carrière cycliste sur ce point d'orgue. Retraite en pleine gloire, toussa... Je serai l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours !

En fait, je dirai (comme il le reconnait) qu'il grimpe bien, et même très bien, dès que cela devient de la course à pied. Autrement dit, dès que, pente faisant (sup à 10%) la vitesse s'approche de celle de la CAP. Alors, sa moulinette et son 650 font merveille. :yaisse:

Ca c'est malheureusement vrai, je suis un coureur à pied et je le resterai, quels que soient mes efforts pour devenir cycliste... Bon, je survivrai à cet état de fait... ;-)

euh! pour la limousine ne m'en voulez pas mais je ne vous dirai même pas bonjour,j'ai pas votre niveau...

Le but c'est d'être à l'arrivée et de siroter une roteuse :evil: ... Après, pour le niveau on a tous un plus fort, et pas sûr que tu sois derrière : dans un col peut-être, une cyclo vallonnée c'est autre chose.

Je vois que vous avez appréciés votre séjour dans les Pyrénées; dommage pour la météo, mais vous avez eu de la chance nottament Vendredi lors de notre ascension du Tourmalet: 20° au sommet, grand soleil et pas de vent, c'est trés rare. Vous pouvez me croire!!

La descente a été fraîche pour moi aussi et dans le brouillard; mais le vélo connaît la descente presque par coeur, en plus il n'y avait pas encore les moutons en patures!!

Pour le lendemain, si vous avez eu du soleil (ou pas de pluie du moins) au sommet de Luz, c'est encore de la chance!! J'aurais dut revenir avec vous.
Je suis partie avant 12h de PAU alors qu'il y avait une éclaircie; j'étais optimiste, mais ça c'est vite gâté. Résultat, 4h30 de vélo dont prés de 4h sous la pluie (pluie battante la dernière heure) avec la montée du Soulor, je voulais rentrer par l'Aubisque, mais le brouillard et la pluie mon freiné dans mon élan.

Pour l'enchaînement des cols lors d'un tel séjour, il est préférable d'être prudent les 1ers jours même si on a la caisse car l'effort en montagne demande une grosse dépense d'énèrgie, qui fait défaut souvent le 3éme jours (comme sur une course à étape). En général, on ce voit toujours plus fort que la réalité (même pour moi qui suit habitué à faire des enchaînements, parfois je renonce à mon programme initiale)

Pour la montée de CAUTERETS, vous avez dut tomber sur la course du Tour des 3 Vallées (en 2 FFC); je devais y participer, mais je regrette pas d'avoir décliner la selection de mon club, vue la météo pourrie!

J'espère que ce séjour dans les Pyrénées, même si vous avez pas pu en profiter à 100%, vous aura fait le plus grand bien pour vos prochains objectifs. En tous cas, j'ai passé un bon moment Vendredi lors de notre montée du Géant des Pyrénées (le Tourmalet).

A bientôt

Les moutons, nous les avons trouvés à la descente de Luz Ardiden, rien de méchant bien sûr. Dans la descente du Tourmalet c'était les lamas, on s'en est méfié... (Capitaine Haddock staïle)
C'est vrai que le 3ème jour a été très dur, non seulement à cause de la pluie, mais même avant son arrivée, dans Luz Ardiden : clairement le coeur ne voulait plus monter.
Comme l'a dit Pasqup01, c'était mes premiers "grands" cols, et je les ai trouvés très durs (mais évidemment c'est d'autant plus gratifiant), surtout très irréguliers dans les %. A Limoges on se dit qu'on est préparés à tout avec parfois des gros pourcentages et 0m de plat, mais finalement on est loin du compte...
Dernière édition: il y a 10 ans 2 mois par stam.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 419
  • Remerciements reçus 8
il y a 10 ans 2 mois #74688 par Jean Christophe

Les moutons, nous les avons trouvés à la descente de Luz Ardiden, rien de méchant bien sûr. Dans la descente du Tourmalet c'était les lamas, on s'en est méfié... (Capitaine Haddock staïle)
C'est vrai que le 3ème jour a été très dur, non seulement à cause de la pluie, mais même avant son arrivée, dans Luz Ardiden : clairement le coeur ne voulait plus monter.
Comme l'a dit Pasqup01, c'était mes premiers "grands" cols, et je les ai trouvés très durs (mais évidemment c'est d'autant plus gratifiant), surtout très irréguliers dans les %. A Limoges on se dit qu'on est préparés à tout avec parfois des gros pourcentages et 0m de plat, mais finalement on est loin du compte...


Les lamas du Tourmalet surprennent toujours la 1ére fois qu'on les vois, surtout qu'ils sont tantôt au sommet, tantôt dans La Mongie; mais quand les montons sont de sorties, ils passent la journées à dormir sur le bitume "chaud" quelques soit les évènements autours!!

Que ta Fc plafonne aprés 3 voir même au 2éme jour est tout aussi normal, car dés le 1er jours, tu as dut grimper au Seuil sur plus d'1h d'effort ce qui demande en général 48 à 72h de récup pour retrouver l'amplitude cardiaque; je connaît bien cela aussi, surtout lorsque j'enchaine 2 grosses cyclo en 2 jours, mon Seuil baisse de 5-8bpm

Pour la dernière remarque concernant la topographie Limousine, je suis pas d'accord avec vous: certes c'est pas des côtes trés longues et pentues, mais l'enchaînement permet de travailler le rythme et la puissance (cardiaque et musculaire) sans forcement faire du fractionné spécifique, alors qu'à force de monter des cols, j'ai personnelement perdu en puissance musculaire par l'utilisation de petits braquets (même si l'effort est plus difficile que grimper une côte Limousine), j'ai perdu en tonicité muscu et suis devenu "diesel".

Je pense que vous avez été simplement "surpris" par l'effort demandé par l'ascension d'un col: 1 col c'est 45' à 1h d'effort toujours en prise musculaire, c'est là la difficulté.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2366
  • Remerciements reçus 361
il y a 10 ans 2 mois #74692 par pasqup01
Réponse de pasqup01 sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...

Pour la dernière remarque concernant la topographie Limousine, je suis pas d'accord avec vous: certes c'est pas des côtes trés longues et pentues, mais l'enchaînement permet de travailler le rythme et la puissance (cardiaque et musculaire) sans forcement faire du fractionné spécifique, alors qu'à force de monter des cols, j'ai personnelement perdu en puissance musculaire par l'utilisation de petits braquets (même si l'effort est plus difficile que grimper une côte Limousine), j'ai perdu en tonicité muscu et suis devenu "diesel".


Et oh, moi j'ai rien dit de tel ;-)
Sérieusement, je suis pleinement d'accord avec toi, je trouve que le Limousin nous permet d'avoir une énorme polyvalence et pas mal de punch. Toutefois, comme souvent, cette polyvalence se paye ou du moins n'est pas suffisante sur des efforts typés très long. En fait, moi je souffre le plus à partir du moment où il n'y a pas trop de rupture de rythme. Par exemple, dans le Galibier, je peine plus entre Valloire et plan Lachat qu'après... alors que le % est plus important après. C'est sûrement également psy :icon_ohwell

Les pulses qui plafonnent sur les journées répétées d'efforts, montagne ou pas, c'est un classique. Par contre, c'est souvent, comme ce fut d'ailleurs le cas, que le premier jour est également dur en raison de l'absence du "coup de pédale".

En tout cas, très heureux d'avoir pu discuter avec toi après le parking de Super Barrèges parce que, entre Barrèges et le parking :mrgreen:

@ kikinou : on ne veut pas jouer les faux modestes avec Stam mais, regarde nos classements de cyclos et tu verras que, si nous n'avons pas à rougir, il n'y a rien de bien impressionnant... Ce qui ne nous empêche pas, ni de nous tirer la bourre, ni de nous faire plaisir :yaisse:

"poi Dio creò la bicicletta perché l'uomo ne facesse strumento di fatica e di esaltazione nell'arduo itinerario della vita", Madonna Del Ghisallo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10431
  • Remerciements reçus 877
il y a 10 ans 2 mois #74693 par jfd_
Réponse de jfd_ sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...
Au fait, pour le Tourmalet, z'avez joué p'tit zizi... Et le col au dessus à 2630m d'altitude (Col des Laquets), il est là pour qui hein?? :P :P

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2366
  • Remerciements reçus 361
il y a 10 ans 2 mois #74697 par pasqup01
Réponse de pasqup01 sur le sujet Re: 4 jours dans les Pyrénées...

Au fait, pour le Tourmalet, z'avez joué p'tit zizi... Et le col au dessus à 2630m d'altitude (Col des Laquets), il est là pour qui hein?? :P :P


On a pas dit non plus que c'était l'Eroica ! :blink:

"poi Dio creò la bicicletta perché l'uomo ne facesse strumento di fatica e di esaltazione nell'arduo itinerario della vita", Madonna Del Ghisallo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.173 secondes
Propulsé par Kunena