Recherche Kunena

Mot-clé

La multiplicité des accidents concernant des vélos

  • Messages : 261
  • Remerciements reçus 39
il y a 1 an 11 mois #180182 par krystau
"la loi Badinter", je l'avais à l'esprit aussi !

Après, sans en être spécialiste de cette loi, il me semble qu'une motivation de cette loi est de trouver une solution pour les piétons blessés dans un accident avec véhicule motorisé, d'être indemnisé par l'assurance du véhicule, même si le piéton a fait une faute (non intentionnelle) !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1844
  • Remerciements reçus 354
il y a 1 an 11 mois #180183 par Christoph3

A mon sens également, la responsabilité est égale :.

Intrinsèquement, non.
Y'en a un qui pourrit la planète, pas l'autre.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7268
  • Remerciements reçus 1147
il y a 1 an 11 mois #180184 par stam
On parlait (en tout cas moi) de sécurité sur la route.
Après, oui, la responsabilité d'allumer un moteur thermique, ou d'acheter un tas d'acier et de batteries produits à grand renfort de pétrole/charbon, c'est autre chose...
D'ailleurs, l'innovation de la voiture électrique, c'est que le summum du pourrissement de la planète se fait à l'achat, même plus besoin de rouler ni de l'allumer.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6664
  • Remerciements reçus 1569
il y a 1 an 11 mois #180185 par gillesF78

Juste pour rire : regardez comment la gare d'Aix en Provence TGV est aménagée pour les vélos :
(regarder la video jusqu'à 1 min 45 )

Si j'avais à circuler là, je prendrais note de la volonté absolue des aménageurs et de la police de ne voir aucun cycliste ni aucun piéton dans le paysage, et je m'abstiendrais de rouler à vélo. Par contre, je m'adresserais à eux pour connaître les horaires du service de navette gratuite entre la gare et le parking à vélo ou la gare routière les plus proches....


Navette : 12€ aller retour et seulement avec le centre ville...

Et les familles qui, pour eviter de payer le taxi ou le parking, marchent au milieu de la route avec les valises et les poussettes...

Sncf : à nous de vous faire préférer le train.

Région Grenobloise, GillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 261
  • Remerciements reçus 39
il y a 1 an 11 mois #180201 par krystau

A mon sens également, la responsabilité est égale :.

Intrinsèquement, non.
Y'en a un qui pourrit la planète, pas l'autre.


En même temps toutes l'industries du cycle ne ce fait pas livrer via des réseaux de camion à pédales .. ;-)
Bref, rien n'est vraiment écologiste, mais il y a bien des gradations de pollution comme dans les responsabilité sur nos routes sur la sécurité!

Comme le dit Stam, le sujet était les responsabilités du point de vue sécurité dans les accidents de la route !
Après c'est vrai que directement les gaz d'échappement directement dans les poumons pendant un effort physique c'est pas top top !! Et je ne parle pas des altruistes bienveillants qui s'amusent à mettre les gaz en grand, moteur embrayé pour nous réchauffer l'atmosphère, juste devant, et juste gratuitement par bienveillance absolue ! :pafmur:

Heureusement ils ne sont pas très nombreux, mais cela existe ! J'ai croisé cela en sortie club, surtout que des collègues ont réagis et cela les existent encore plus !! Et cela fait peur, car ils sont "armé de leur véhicule" pour le coup et avec des attitudes menaçantes sans équivoques !
Perso, sur ce genre de profil, je fais tout pour éviter toutes confrontations sur la route (en vélo, voiture, moto, piéton etc..) ! Après avec une vidéo, j'aurais aucun soucis à faire un dépôt de plainte ! Mais me transformer en faits divers sur la route, non !
Dotant que je pense que c'est impossible d'atteindre le cognitif de ce genre de personnage quand ils sont dans "ces états seconds" ! Toutes discussions seront hélas stérile au mieux !

#stam, les véhicules électriques, polluent beaucoup moins l'environnement direct, mais comme tu le soulignes c'est aussi en partie un transfert du lieu de leur pollution, cf la fabrication qui est très polluante et les problèmes de recyclage de batterie en fin de vie !
D'où l'importance de faire durée les véhicules (électriques) longtemps, de pourvoir les réparer, les faire évoluer dans leur vie pour des mise à jour! Que leur conception le permette de le faire beaucoup plus facilement et que les constructeurs proposent des solutions viables économiquement pour les propriétaire pour le faire ( => via des obligations légales aux constructeurs !) !
Après pour les batteries, je fais confiance à la science, je pense d'autres solutions vont arriver ..Ou alors, on sera passer à des solutions comme l'hydrogène si on arrive à la produire "proprement" ..

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11219
  • Remerciements reçus 1179
il y a 1 an 11 mois #180206 par albator83
D'un pur point de vue de citadin (dans la belle cuvette à pollution qu'est Grenoble :whistle: ), je préfère 10x un engin électrique qu'un engin thermique... même si c'est nucléaire à 85%, que les batteries sont une saloperie pour l'environnement, etc.
Y'a aucun mode de transport parfait de toute manière, juste "pire" ou "moins pire".

Tout comme le chauffage... autant voire plus responsable des pics de pollution l'hiver que les engins motorisés.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 863
  • Remerciements reçus 180
il y a 1 an 11 mois #180207 par Lafoy
Pour récoler au sujet hier balade vtt avec Ma fille , et grande première, on c est fait serrer par un tracteur sur un chemin blanc !!!! Je n en revenait pas ! On a finit dans l herbe !!!
Heu j aime mieux me faire serrer par les voitures c est moins impressionnant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3856
  • Remerciements reçus 640
il y a 1 an 11 mois #180211 par teamdindon

Pour récoler au sujet hier balade vtt avec Ma fille , et grande première, on c est fait serrer par un tracteur sur un chemin blanc !!!! Je n en revenait pas ! On a finit dans l herbe !!!
Heu j aime mieux me faire serrer par les voitures c est moins impressionnant


Lui, il bosse, vous, vous vous promenez. Je grossis volontairement le trait mais il y a fort à parier que c'est ce raisonnement que le conducteur a fait avant d'entamer sa manœuvre.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 863
  • Remerciements reçus 180
il y a 1 an 11 mois #180212 par Lafoy
Clairement ! C est souvent dans les vignes qu’on a des réflexions style moi je bosse pas le temps de faire du vélo !!
Hier c était particulier ça moissonnait de partout et dans les vignes ça puait les pesticides
Du coup sortie raccourcie…

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 591
  • Remerciements reçus 28
il y a 1 an 11 mois - il y a 1 an 11 mois #180214 par Forza!!!

...
C est marrant comme on peux avoir une vision des choses différentes tout en ayant la même passion !
...
Et bien je trouve qu à Grenoble les cyclistes ont trop de droit et pas assez de devoir dans la circulation !!!
....

Amicalement


+1
J'adore vraiment Grenoble pour y avoir vécu un gros paquet d'années.
Là je viens d'y passer 2 jours et même constat que toi. C'est devenu la jungle, assez surprenant ! Quel que soit ton moyen de transport (sauf bus tram) tu serres les fesses partout.


Ça parle de Grenoble, et j'y passe de temps en temps bien que ce ne soit pas de mon plein gré, et c'est probablement un avis qui pourra s'appliquer à d'autres grandes agglomérations, mais je trouve aussi impressionnant souvent l'état de désorganisation voire d'anarchie de la voirie...

J'ai envie de dire qu'il ne faudrait pas avoir fait Polytechnique pour pouvoir en juger et qu'un enfant de cinq ans ferait le même constat évident, mais à vrai dire c'est à se demander si ce ne serait réellement pas un enfant de cinq ans qui aurait dessiné l'architecture et les plans de circulation ! On a instinctivement tendance à penser que dans les bureaux d'étude des services de l'urbanisme, les bac +30 savent ce qu'ils font et qu'ils pensent avec compétence et efficacité à trouver des solutions optimales, mais, parfois, quand je pense à tant d'événements récurrents vus sur les routes, j'ai un doute... J'ai cette entrée de petite ville en tête (pas sur Grenoble), dont la chaussée n'avait jamais vraiment été refaite depuis toujours, c'est-à-dire plus de vingt-cinq ans, avec juste des rapiècements mais bref récemment j'ai enfin vu la grosse artillerie de sortie et les engins qui vont bien pour pondre un billard flambant neuf, et je me suis dit : "Pourvu que ce que je crains n'advienne pas". Ben manqué, ils ont profité de cette mise à neuf pour flanquer une bande cyclable inexistante jusqu'alors de chaque côté, sur lesquelles évidemment les cyclistes ne voudront pas rouler car les voitures n'y passeront plus pour en "entretenir" la propreté par le jeu des roues qui propulsent les saletés coupantes vers les bas-côtés. Il y aura donc création d'une tension permanente entre les vélos portés à louvoyer entre bande cyclable et "bande" principale propre, et les voitures qui ne comprendront pas ces vélos au comportement illogique. Avant on avait un vrai partage de la route bien compris, en bonne intelligence réciproque, ce n'était pas que des mots de communicant, maintenant on va avoir un séparatisme qui va foutre le bordel.

Ce n'est qu'un type d'exemple parmi dix ou quinze autres types, mais que dans les bureaux des gestionnaires de voiries on n'ait toujours pas pu se rendre compte depuis le temps de l'impact dans le réel de ce qu'ils imaginent sur leurs planches à dessin, et ici notamment qu'ils se soient dit qu'ils vont créer une bande cyclable "pour les vélos, pour la sécurité, pour la Planète, pour l'avenir radieux d'un monde dépollué et plus juste et plus humain" (j'ai l'air de me lâcher et d'exagérer là mais... quand on lit les justifications politiques des décideurs qui emploient ces "ingénieurs", je crois que je suis dans le juste, voire je suis encore un peu tiède dans ma Verte croyance), re bref, j'ai la crainte à mon avis sensiblement fondée que beaucoup de ces beaux cerveaux sont dans une réflexion motivée par une vision idéologique de leur domaine et que c'est pour ça qu'on se dit tous que rien n'a l'air de s'arranger avec les années mais que l'état général de la circulation tous modes confondus va en se dégradant.

Je pense vraiment que les services d'ingénierie routière, qu'ils dépendent directement des mairies ou du domaine privé, sont sous le joug de la politique de l'époque et qu'ils ne peuvent proposer des solutions qui seraient réellement libres, efficaces, intelligentes, mais qu'on leur demande d'entrer de force dans l'équation : "il faut privilégier le vélo, il faut "rendre l'espace aux piétons", il faut niquer les voitures etc... ", cela perturbe toute logique efficiente, bref, ce sont les enfants de cinq ans qui sont à la tête des mairies qui décident en réalité et dessinent l'avenir de la circulation en villes...

Si on me demande le fond de mon avis (qui est pire que ce que je viens d'écrire), je prédis un retour de balancier terrible dans vingt à trente ans, et qu'un futur Haussmann va se mettre à purger et à défoncer à nouveau cette intrication et ce bordel incroyables que deviennent nos villes, parce qu'on va finir par se rendre compte (seulement avec le temps, pas avec nos jugeotes contemporaines...) que les effets adverses commis, et pas seulement en terme de sécurité et d'encombrements, seront devenus si manifestes qu'on ne pourra plus les ignorer et qu'on devra enfin les traiter de façon "radicale".

Fondamentalement, je pense que l'évolution de la ville (en général) va en se "bunkerisant", en prenant appui de l'idéologie verte pour se défendre de "l'étranger" en bagnole qui vient des extérieurs en voiture justement parce que pratiquement parlant il ne peut pas faire autrement (sinon il le ferait n'étant pas masochiste plus que d'autres), car soi en ville on peut se permettre de se déplacer en transports en commun ou en vélo-tinette, et l'éviction de la bagnole et la création d'espaces plus agréables pour déambuler et "vivre" fait monter les prix des biens immobiliers des urbains, et c'est bien pour cela aussi qu'ils ont voté massivement vert les anciens droitards et classes privilégiées, dans les diverses grandes agglos de France dernièrement.

Mais la grosse erreur qui finira par faire s'écrouler sur elle-même cette vision égoïste de la ville, c'est de ne pas se rendre compte que c'est un nombre considérable des gens qui viennent toujours en bagnole en ville qui la font vivre et qui participent de son opulence. Pour le moment ces villes vivent sur leur richesse accumulée, sur leur capital. Tout cela a déjà commencé à s'éroder insensiblement, invisiblement, et quand il deviendra encore plus difficile de pouvoir se garer, qu'il sera toujours plus cher de stationner, que la circulation sera devenue encore plus problématique, toujours plus de gens renonceront à venir, et feront valoir leurs apports ailleurs...

Je n'habite pas loin de Lyon, j'ai dans l'absolu accès à des cars ou à des gares pour m'y rendre, mais la bagnole reste pour des raisons diverses plus pratique et préférable pour moi, et j'ai cependant même en voiture déjà renoncé un nombre de fois significatif à aller en ville tout simplement avec le cours des places de stationnement supprimées par centaines et probablement par milliers depuis et qui m'empêchent de trouver à me garer à des endroits où avant ça restait possible , la note ahurissante de parking que je me tape quand je veux passer du temps et pas juste faire un événement ponctuel, et aussi le fourmillement de vélos, trottinettes et piétons qui à bien des endroits "envahissent" les lieux même quand on est prioritaire en voiture et ralentissent et congestionnent de façon absurde le flux. Donc moi ce n'est encore que des bars, des cinémas et lieux culturels, des restaurants, des conférences éventuellement etc... dont je n'abonderai plus le "chiffre d'affaires", bref l'activité économique, les finances (mais aussi celles des sociétés de parking ou des horodateurs de la mairie en passant...), mais le plombier qui est venu chez moi récemment m'a avoué ne plus prendre de chantiers sur Lyon depuis six ou sept ans. Libre aux lyonnais de se taper préférentiellement donc des tarifs de plombiers lyonnais plutôt que de plombiers des extérieurs... Et c'est et ce sera de plus en plus la même musique pour des tas d'autres professionnels ou particuliers comme moi.

Les transports en commun pour nous autres ne seront jamais suffisamment cadencés, pratiques, rapides, le laisser espérer n'a pas de sens, ce serait un gouffre financier pour les collectivités et les budgets publics. Ou alors je veux bien qu'on me paye un autocar avec chauffeur rien que pour moi quand je rentre de chez mon amie à Lyon (bon, ex amie aujourd'hui...) à deux heures du matin après avoir passé une belle journée avec elle...

Pour le prix d'un ticket de bus à 2 Euros svp.

Rajout : Je me rends compte que mon propos là pourrait plutôt rentrer dans le sujet sur les mobilités, mais dans l'esprit c'était pour poser qu'on ne pourra jamais créer de la sécurité en complexifiant autant la voirie publique.
Dernière édition: il y a 1 an 11 mois par Forza!!!.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7268
  • Remerciements reçus 1147
il y a 1 an 11 mois #180215 par stam
J'ai l'impression que ce post est en train de rejoindre celui des mobilités... :lol:

J'ai envie de dire qu'il ne faudrait pas avoir fait Polytechnique pour pouvoir en juger et qu'un enfant de cinq ans ferait le même constat évident, mais à vrai dire c'est à se demander si ce ne serait réellement pas un enfant de cinq ans qui aurait dessiné l'architecture et les plans de circulation !
On a instinctivement tendance à penser que dans les bureaux d'étude des services de l'urbanisme, les bac +30 savent ce qu'ils font et qu'ils pensent avec compétence et efficacité à trouver des solutions optimales, mais, parfois, quand je pense à tant d'événements récurrents vus sur les routes, j'ai un doute... J'ai cette entrée de petite ville en tête (pas sur Grenoble), dont la chaussée n'avait jamais vraiment été refaite depuis toujours, c'est-à-dire plus de vingt-cinq ans, avec juste des rapiècements mais bref récemment j'ai enfin vu la grosse artillerie de sortie et les engins qui vont bien pour pondre un billard flambant neuf, et je me suis dit : "Pourvu que ce que je crains n'advienne pas". Ben manqué, ils ont profité de cette mise à neuf pour flanquer une bande cyclable inexistante jusqu'alors de chaque côté, sur lesquelles évidemment les cyclistes ne voudront pas rouler car les voitures n'y passeront plus pour en "entretenir" la propreté par le jeu des roues qui propulsent les saletés coupantes vers les bas-côtés. Il y aura donc création d'une tension permanente entre les vélos portés à louvoyer entre bande cyclable et "bande" principale propre, et les voitures qui ne comprendront pas ces vélos au comportement illogique. Avant on avait un vrai partage de la route bien compris, en bonne intelligence réciproque, ce n'était pas que des mots de communicant, maintenant on va avoir un séparatisme qui va foutre le bordel.

Ce n'est qu'un type d'exemple parmi dix ou quinze autres types, mais que dans les bureaux des gestionnaires de voiries on n'ait toujours pas pu se rendre compte depuis le temps de l'impact dans le réel de ce qu'ils imaginent sur leurs planches à dessin, et ici notamment qu'ils se soient dit qu'ils vont créer une bande cyclable "pour les vélos, pour la sécurité, pour la Planète, pour l'avenir radieux d'un monde dépollué et plus juste et plus humain" (j'ai l'air de me lâcher et d'exagérer là mais... quand on lit les justifications politiques des décideurs qui emploient ces "ingénieurs", je crois que je suis dans le juste, voire je suis encore un peu tiède dans ma Verte croyance), re bref, j'ai la crainte à mon avis sensiblement fondée que beaucoup de ces beaux cerveaux sont dans une réflexion motivée par une vision idéologique de leur domaine et que c'est pour ça qu'on se dit tous que rien n'a l'air de s'arranger avec les années mais que l'état général de la circulation tous modes confondus va en se dégradant.

Je ne parlerais pas d'une vision idéologique, j'ai plutôt l'impression que c'est une vision opportuniste : "la peinture ne coûte pas cher, ils veulent un partage, et bien partageons avec de la peinture !"
Tu me diras, ils ont peut-être érigé l'opportunisme politique en idéologie ! :petard:

Mais la grosse erreur qui finira par faire s'écrouler sur elle-même cette vision égoïste de la ville, c'est de ne pas se rendre compte que c'est un nombre considérable des gens qui viennent toujours en bagnole en ville qui la font vivre et qui participent de son opulence. Pour le moment ces villes vivent sur leur richesse accumulée, sur leur capital. Tout cela a déjà commencé à s'éroder insensiblement, invisiblement, et quand il deviendra encore plus difficile de pouvoir se garer, qu'il sera toujours plus cher de stationner, que la circulation sera devenue encore plus problématique, toujours plus de gens renonceront à venir, et feront valoir leurs apports ailleurs...

[...]

Les transports en commun pour nous autres ne seront jamais suffisamment cadencés, pratiques, rapides, le laisser espérer n'a pas de sens, ce serait un gouffre financier pour les collectivités et les budgets publics. Ou alors je veux bien qu'on me paye un autocar avec chauffeur rien que pour moi quand je rentre de chez mon amie à Lyon (bon, ex amie aujourd'hui...) à deux heures du matin après avoir passé une belle journée avec elle...

Pour le prix d'un ticket de bus à 2 Euros svp.


Je ne sais pas si le trafic routier enrichit la ville, ou s'il la consume : OK une partie des alentours vient consommer en ville, mais :
- de nombreuses études dans les agglos (objectives ou pas :wonder: ... j'ai vu assez de business plans sur 5 ans pour me douter qu'on leur fait dire ce qu'on veut) montrent que la zone de chalandise des centre-villes est essentiellement locale (chez nous, quand on veut aller au ciné, on va au multiplex en banlieue ; et ça fait une éternité que je n'ai plus fait de courses dans le centre de Limoges, que je traverse pourtant tous les matins à vélo) ;
- quel est le coût du maintien des infras nécessaires à la circulation auto ? Que se passerait-il si le consommateur de déplacement automobile devait supporter le coût total et réel de son déplacement, à l'instar de celui qui achète un billet de train (au moins pour les grandes lignes) ?

Les coûts indirects d'un déplacement en voiture (infrastructures hors péages, santé, hôpitaux, etc.) sont 2x plus élevés que les coûts directs (essence, assurance, entretien et amortissement du véhicule). Quel serait le comportement d'un automobiliste qui habite à 20km de Lyon si on lui demandait 10 ou 15€ de + à chaque trajet domicile/Lyon pour assumer l'usage de la voiture ?
Combien de structures de transports durables (TEC, libre-service de vélos, de voitures électriques...) serait-on capable de financer avec ça ? Que penser de l'aumône accordée par l'Etat à SNCF Réseaux pour entretenir les lignes (2,8Mds€/an contre 3,8 demandés) quand nous payons tous pour les 3 Mds€ cramés sur 4 mois pour soutenir la consommation d'essence ?

Alors OK, avec des TEC seuls, tu ne résous pas le problème du déplacement à 1h du mat'. D'autant que les TEC sont conçus comme le relais de la voiture individuelle (cf la gare TGV d'Aix-en-Provence). Et là je te rejoins : un jour, après avoir accumulé tant et tant de solutions partielles et incompatibles entre elles à nos difficultés de concevoir nos déplacements, il faudra peut-être un gros gros coup de pelleteuse (à hydrogène :P ) pour une remise à zéro et une réflexion globale.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2212
  • Remerciements reçus 345
il y a 1 an 11 mois #180223 par cyclo13
bonsoir
ça me fatigue vos post a rallonge 😂😂😜
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Rodolphe59_13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11219
  • Remerciements reçus 1179
il y a 1 an 11 mois #180236 par albator83
Pareil... je ne viens pas sur VO2 pour lire une dissertation (cet avis n'engage que moi évidemment) :blink:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Rodolphe59_13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1837
  • Remerciements reçus 230
il y a 1 an 11 mois - il y a 1 an 11 mois #180237 par Fredhamster
De façon générale je zappe totalement les posts trop longs, à part si c'est un CR.
Soyons concis, c'est plus agréable pour tout le monde je pense :good:
Dernière édition: il y a 1 an 11 mois par Fredhamster.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Rodolphe59_13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 591
  • Remerciements reçus 28
il y a 1 an 11 mois #180238 par Forza!!!
Il y a quelques sujets qui se prêtent à des analyses de fond, sans quoi on resterait toujours à la surface des choses ; d'un autre côté certes on est sur un forum avec la nécessité de garder une facilité de lecture et d'échanges.

Souvent c'est difficile de faire moins long pour faire comprendre toute la chaîne de raisonnement et de perspectives qui sous-tend une position, qui paraitrait lapidaire ou non-réfléchie autrement...

Et pi bon, une minute de lecture ou quatre heures de vélo... les cyclistes ont l'habitude de l'effort non ? B)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: krystau

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 261
  • Remerciements reçus 39
il y a 1 an 11 mois #180254 par krystau

De façon générale je zappe totalement les posts trop longs, à part si c'est un CR.
Soyons concis, c'est plus agréable pour tout le monde je pense :good:


Concis et précis, je dirais ! ;-)

L'art de la synthèse n'est pas si évident, et j'ai une sincère grande admiration à ceux qui l'a maîtrise !

Le problème des propos trop court, pour répondre à une problématique complexe à multi-tiroir, en y répondant en 2 lignes cela limite beaucoup l'échange et surtout crée des risques d'énormes d'altérations de compréhension du message exprimé par l'auteur !

Et avec l'expérience de la vie en général et plus particulièrement des échanges sur les forums! La norme est souvent à la sur-interprétation ou tout simplement la mauvaise interprétation ! Et donc parfois on doit beaucoup recontexter, et mettre des "contres mesures" dans le texte pour ne pas que les propos soient "irrémédiablement" dénaturés, mal compris ( nota, c'est une vraie violence intellectuelle pour l'auteur de ce faire dénaturer ) et donc cela allonge et alourdi l'expression !

Bref, je comprends cette critique à 100% (sincèrement), mais honnêtement pour communiquer des concepts un peu complexe en 144 caractères, c'est une tâche ardue ! Parfois un peu plus long il y a de l'intérêt aussi pour les contenus !

Et dernière chose, tu es régulateur du forum ( grand grand, merci de le faire :-) ), et dire aux gens tu ne t'exprimes pas car t'es trop long ( j'extrapole ton propos volontairement et probablement je le dénature beaucoup.. ), cela peut revenir à dire qu'il n'y aurai "qu'une certaine forme" d'expression respectueuse autorisée ! ;-)
(Lol, j'ai envie de rajouter 4 lignes de contexte et "contre-mesure" pour cette simple ligne!! Je résiste mais je sens qu'elle va me revenir en Boum-rang ..)

Je vois les forums comme des endroits de libre expression ( qui doivent être respectueuses des autres) et pas des endroits où l'on vient lire ce que l'on voudrait voir écrit et de la façon que l'on voudrait qu'elle soit écrite , il me semble (aussi) !
Sans compter qu'il doit rester ouvert à tous, même à ceux qui s'expriment moins bien que leur voisins !

Pas simple !!
Mais bon je pars de ce pas m’inscrire directement pour un stage d'expression synthétique pour rentrer dans la norme VO2 ..:P

Pour ne pas terminer comme cela : :blush:

Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1837
  • Remerciements reçus 230
il y a 1 an 11 mois #180256 par Fredhamster
Pas de souci, je ne m'exprimais pas en tant que modérateur, d'ailleurs mon apport est avant tout technique dans le fonctionnement de ce forum. Il n'y a pas de norme, chacun s'exprime comme il le souhaite avec autant de mots qu'il le souhaite. En tant qu'admin du site je te dirai qu'il n'y a pas de limite niveau écriture :good:

Les limites de lecture, je ne les connais pas, je ne parlais que des miennes.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 261
  • Remerciements reçus 39
il y a 1 an 11 mois #180257 par krystau
Tu as bien compris que j'avais aucune intention de te faire un "procès d'intention"! Je voulais juste soulever le couvercle de l'autre coté ! :P

Cependant, on pourrait dire : toujours penser à faire plus digeste et le plus utile pour tous, dans la limite des moyens d'expression de chacun, devrait nous habiter quand on écrit .. ! (Une pensée qui je le pense habites déjà beaucoup d'entre nous : -) )

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11017
  • Remerciements reçus 1152
il y a 1 an 11 mois #180261 par jfd_
Je traiterai ce point (aussi) dans le sujet dédié que je vous ai promis sur ce que devient VO2 ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2849
  • Remerciements reçus 70
il y a 1 an 10 mois - il y a 1 an 10 mois #180458 par Seb-@.
A lire beaucoup d'entre vous, l'essentiel de la responsabilité des accidents est imputable aux automobilistes, chauffeurs routiers, etc. Je pense qu'il serait bon d'avoir une position un peu plus nuancée.

Cela m'amène à mon (double) coup de gueule du soir :
- hier soir, de nuit, j'ai failli percuter un cycliste non-éclairé. La configuration des lieux, une grande courbe, fait que je ne l'ai vu qu'au dernier moment. Merci à lui pour ce coup de volant improvisé, j'ai adoré la montée d'adrénaline. A 65-70km/h, le choc aurait été terrible.
- ce soir, j'ai croisé la route d'un cador du téléphone, le smartphone sur un support fixé au guidon, focalisé sur son bidule bien davantage que sur son environnement.

Il y a des irresponsables dans chaque camp. Stigmatiser l'un plutôt que l'autre ne mènera à rien alors, plutôt que le faire, balayons chacun devant notre porte.
Dernière édition: il y a 1 an 10 mois par Seb-@..
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: albator83, PhilG81, Rodolphe59_13, cyclo13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.292 secondes
Propulsé par Kunena