Recherche Kunena

Mot-clé

Mobilités du quotidien / pollution / etc, etc,..

  • Messages : 6544
  • Remerciements reçus 815
il y a 3 mois 3 semaines #179615 par stam
J'en sais rien... Laguna 1 type 2, 2000. Je fais 750km avec un plein, et 3 ou 4 pleins/an.
Son avenir le plus probable est que je la "donne" (administrativement) à l'une de mes filles, qu'elle la conserve 1 an mini avant de déclencher le levier de la prime à la conversion (x2 pour les revenus <6300€) pour qu'elle s'achète une voiture électrique. Et pour moi, terminé la voiture, je m'achèterai un vélo-cargo.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10253
  • Remerciements reçus 841
il y a 3 mois 3 semaines - il y a 3 mois 3 semaines #179616 par albator83
Ton réservoir fait combien Gilles ? parce que si 45L (comme ma C3 Picasso), c'est 90 balles en essence ou diesel... et je doute qu'une berline/break ait plus petit en réservoir en fait.
Donc 70€ le plein je demande à voir : ou alors on parle de bio-éthanol voire GPL... ou ton réservoir n'est pas vide (donc ce n'est pas un plein) ;-)

Après combien de temps dure ledit plein, là c'est autre chose (conso, etc).
Dernière édition: il y a 3 mois 3 semaines par albator83.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5492
  • Remerciements reçus 987
il y a 3 mois 3 semaines - il y a 3 mois 3 semaines #179617 par gillesF78
réservoir de 66L et 150 g/km pour ta laguna 1.9 dci
réservoir de 50L et 116 g/km pour ma Logan tce 90

pour albator 83 : c'est probablement que je fais le plein lorsque le réservoir n'est pas bien vide, et chez "Mr moins cher"

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 3 mois 3 semaines par gillesF78.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: albator83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6544
  • Remerciements reçus 815
il y a 3 mois 3 semaines #179618 par stam

réservoir de 66L et 150 g/km pour ta laguna 1.9 dci

'Sais pas pour le réservoir (une grosse 60aine, c'est sûr), et c'est une essence (1.8 ou 1.6, je sais pas non plus :lol: ).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10504
  • Remerciements reçus 922
il y a 3 mois 3 semaines #179621 par jfd_

J'en sais rien... Laguna 1 type 2, 2000.

Mes parents l'ont eue. Elle était avec le moteur 1,6l/16v. 67l pour le réservoir. Si c'est bien le 1,6 comme moteur : ne la bazarde pas : ce moteur est réellement increvable. Du moment que tu changes les bobines d'allumage d'origine Sagem par d'autres (des Delphi par exemple).

Sur ma Logan MCV (ancien modèle de 2011), je l'ai en monte usine compatible E85 avec ce même moteur 1,6l/16v. Du coup, avec un réservoir réel de 70 litres (vendu pour 56.., un poème cette histoire) pour un vrai plein, je m'en tire encore à ~60€. En conduite éco, j'arrive à tenir ~830-850km environ (sans autoroute hein).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6544
  • Remerciements reçus 815
il y a 3 mois 3 semaines #179622 par stam

J'en sais rien... Laguna 1 type 2, 2000.

Mes parents l'ont eue. Elle était avec le moteur 1,6l/16v. 67l pour le réservoir. Si c'est bien le 1,6 comme moteur : ne la bazarde pas : ce moteur est réellement increvable. Du moment que tu changes les bobines d'allumage d'origine Sagem par d'autres (des Delphi par exemple).

Sur ma Logan MCV (ancien modèle de 2011), je l'ai en monte usine compatible E85 avec ce même moteur 1,6l/16v. Du coup, avec un réservoir réel de 70 litres (vendu pour 56.., un poème cette histoire) pour un vrai plein, je m'en tire encore à ~60€. En conduite éco, j'arrive à tenir ~830-850km environ (sans autoroute hein).

Je l'ai achetée comme toutes mes voitures : en consultant les bilans du CT et les dossiers fiabilité de l'Argus. Autant te dire que quand une amie de Mme Stam lui a proposé sa Laguna de 10 ans / 77.000km au prix de reprise de son concessionnaire (1500€), je me suis aligné. Aucune panne en 12 ans, que du consommable. Après, niveau conso, c'est raide (8,5L/100), mais en faisant 30-40km/semaine par trajets de 15km autoroute/ville, je ne peux pas lui demander moins. Et puis avec la politique interventionniste sur l'auto de notre gouvernement néolibéral, elle vaut 2-3x son prix d'achat...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10504
  • Remerciements reçus 922
il y a 3 mois 2 semaines #179629 par jfd_
Si je roule au SP95, j'ai une conso à un peu moins de 6,5-7l/100.Mais la voiture est plus légère qu'une Laguna plus basique en terme d'équipements malgré le fait que ce soit un break).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2840
  • Remerciements reçus 68
il y a 3 mois 2 semaines #179632 par Seb-@.

La clim ne consomme pas beaucoup d'énergie... J'en ai une chez nous, et je ne le vois même pas sur la facture d'électricité des mois où je l'allume...

En fait, du point de vue physique, c'est biaisé si tu compares à la conso de chauffage. Quand tu chauffes en hiver, le différentiel de température extérieur/intérieur est très facilement de 20°C voire par moments plus. En été, avec la clim, même s’il fait +35°C dehors, il y a peu de chances que tu la règles à 15°C. Dans un cas comme cela, le réglage classique est plutôt vers ~25°C. Donc avec un écart de l'ordre de 10°C. Ce n'est pas tout à fait pareil sur la puissance absorbée par l’installation au global. Et ensuite, il faut aussi penser que de manière générale, la clim ne tourne que très rarement en 24/24 alors que le chauffage en période hivernale, même avec des variations de consigne de T°C, lui si.Donc un nombre d'heures moindre pour la clim. Si tu étais avec un usage clim à iso durée, iso delta T°C, ben l'écart se resserrerait sensiblement avec la conso de chauffage. Une part de cet écart réside aussi dans les rendements différents des deux types d'installation.

En prenant la chose globalement au niveau du pays et en mettant de coté l'actuelle mise hors ligne de plus de la moitié des capacités de production nucléaires pour pas mal de mois encore, l'impact estival de la consommation des clim est suffisant pour mettre un grand bazar sur les plannings de maintenance des installations de production. En gros, sur 2019, dernière année fiable, les climatiseurs en France représentaient +/- 4 tranches de nucléaires de 1300MW sur un coup de chaleur en France dépassant les 30-32°C. Du coup, les maintenances ont glissé de l'été historiquement à souvent le début de l'automne pour ne pas avoir à délester en été. On verra cette année ce qui se passe en plein été :whistle:


Comme alternatives à la clim, alternatives qui supposent à la base une bonne isolation bien sûr, on a :

1- les pompes à chaleur réversibles. Bon, je vous dirai ce que j'en pense l'été prochain, là il manque encore les murs... Le système ne coûte pas très cher en énergie, et permet de gagner quelques degrés supplémentaires. Une bonne gestion (aérer de nuit, occulter durant le jour) et une bonne isolation en sus, cela devrait apporter un bon confort pour peu d'énergie.

2- les vitrages dits à "contrôle solaire" ; en gros, une très fine épaisseur de métal limite les intrusions d'UV et d'IR pour éviter de chauffer le logement à cause du soleil. A noter : cela limite fortement les pertes thermiques durant l'hiver. Donc au final, c'est un gain de confort et de conso énergétique.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10504
  • Remerciements reçus 922
il y a 3 mois 2 semaines #179636 par jfd_
PàC air-air ou une 'vraie' PàC (pompe à chaleur géothermique qui n'est pas dépendante de la température extérieure et ne se transforme pas en 100% électrique quand il fait bien froid) ?

Parce que j'ai bcp de mal à faire une grosse différence technique entre une PàC air-air et une clim réversible :icon_ohwell . Hormis la spécificité Française qui se situe au niveau fiscal pour les PàC bien sûr.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2840
  • Remerciements reçus 68
il y a 3 mois 2 semaines #179665 par Seb-@.
Une PAC avec un échangeur air-"eau".

Sur une clim, tu as un compresseur et un gaz réfrigérant, ce n'est pas le cas ici (sauf erreur de ma part). D'autre part, dans le cas de cette PAC et contrairement à une clim, on fait circuler du liquide caloporteur dans le serpentin noyé dans le sol, c'est lui qui refroidit l'habitation.

Quand j'ai dessiné la maison, j'ai travaillé l'orientation (et du coup les pentes du toit) de sorte à pouvoir ajouter des panneaux photovoltaïques bien orientés. Je ne le fais pas dès maintenant, le coût serait de trop, mais n'exclue pas d'en ajouter a posteriori. Le cas échéant, avec les deux pans de toit concernés (maison en L), ils seraient exposés du lever au coucher du soleil.

A défaut de cibler l'autonomie énergétique, qui supposerait l'usage de batteries, cela permettrait de réduire l'empreinte carbone (voire d'en avoir une négative en fonction de la puissance des panneaux).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5492
  • Remerciements reçus 987
il y a 3 mois 2 semaines - il y a 3 mois 2 semaines #179666 par gillesF78
Une PAC a un fluide réfrigérant bien sûr. Ce n'est rien d'autre qu'une climatisation réversible que l'on utilise pour chauffer ou refroidir le fluide caloporteur de l'habitation (circuit qui passe dans les radiateurs ou le plancher "chauffant").
Cette PAC peut échanger les calories avec l'air extérieur, ou bien de l'eau extérieure (nappe phréatique par exemple), ou le sol (cas de ton serpentin enterré qui refroidit l'eau du condenseur de ta PAC "clim" en réchauffant le sol).

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 3 mois 2 semaines par gillesF78.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Seb-@.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10504
  • Remerciements reçus 922
il y a 3 mois 2 semaines - il y a 3 mois 2 semaines #179681 par jfd_
C'est ce que je voulais dire de manière elliptique Gilles;-) .

Ce système, si je comprends bien l'intérêt du plus faible coût d'installation par rapport à une pompe à chaleur géothermique ou hydrothermique, je suis sidéré de voir que dans les informations avancées pour les clients, il en est certaines qui sont globalement occultées malgré leur importance.

Plus exactement, la plus importante est la limitation du rendement de captage des calories de l'air qui est un point très important du calcul du coût réel de revient. Sans parler du fait que de par cette baisse de rendement, ces PàC peuvent en arriver à se transformer ni plus ni moins en chauffage électrique simple lors des vagues de froid hivernales, même modérées. Et sur la facture, cela impacte de manière drastique surtout avec les règles de marché auxquelles l'énergie électrique est vendue.

Edit : sans parler de l'impact sur la production électrique dont on sait que pour la France, ses moyens seront limités pour quelques années (espérons qu'il n'y ait pas trop de 's' à quelques).

Je sais que j'ai une vision sans aucun doute par trop restrictive, mais à mes yeux, une PàC ne peut être que géothermique ou hydrothermique. Ce n'est qu'à cette condition là que le coût d'usage est stable et toujours sensiblement plus bas que n'importe quelle autre source.
Dernière édition: il y a 3 mois 2 semaines par jfd_.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2840
  • Remerciements reçus 68
il y a 3 mois 2 semaines #179688 par Seb-@.
D'accord avec toi sur la "pertinence" de la solution, mais quand elle est quasiment imposée (cf. coût et potentielles incompatibilités des alternatives avec la réalité du terrain), on fait comment ?

Le constat est le même quel que soit le sujet. Deux exemples :

1- L'électrification du parc automobile. Entre contraintes sécuritaires indépendantes de cette électrification (en quoi imposer une électronique et des actuateurs, type ESP, pour rattraper les excès d'optimismes du conducteur est pertinent quand par ailleurs on autorise des pneus asiatiques dont une part importante ne tient pas la route ? Pourtant, cela ajoute aux coûts) et irréalismes techniques, on en arrive à avoir une Mégane électrique à plus de 50k€. Qui pourra payer une Mégane à ce tarif ? In fine le parc 100% thermique perdurera, vieillira, quand il aurait été plus pertinent de pousser vers l'hybride avant de basculer sur l'hydrogène (certes, il reste la question de la production de l'hydrogène...). Ah oui, en parlant d'aberration, l'hybride rechargeable en est une belle.

2- Dans plusieurs secteurs, se mettent en place des REP (responsabilité élargie du producteur). En découlent des obligations, à l'instar de l'électroménager ou de l'ameublement, de déployer des filières de recyclage. La démarche est à saluer. Là où cela pèche, c'est que les barèmes d'écocontribution sont bâtis en dépit du bon sens. Dans un secteur que je connais un peu, le jouet, on en arrive à des aberrations où des produits made in France, costauds, seront davantage taxés que des produits de fiabilité (et sécurité) douteuse made in Poland.

Point commun à cet ensemble d'absurdité : le politique et le dogme ont pris le pas sur le fait technique.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5492
  • Remerciements reçus 987
il y a 3 mois 2 semaines - il y a 3 mois 2 semaines #179692 par gillesF78
PEB : pour trouver des réponses à tes questions sur l'hydrogène et sur les véhicules électriques, tu peux lire ce rapport de l'ADEME : librairie.ademe.fr/mobilite-et-transport/3803-el...-l-horizon-2050.html
- page 55 pour l'hydrogène
- figure 39 pour 4 scenarios d'évolution du parc automobile mondial d'ici à 2050. Pour les scenarios "facteur 2", "facteur 4" et "facteur 4 subev", tu peux constater que l'électrique pur sera adopté en majorité, et pour les usages véhicules personnels, commerciaux, et les 2 roues...

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 3 mois 2 semaines par gillesF78.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: stam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10504
  • Remerciements reçus 922
il y a 3 mois 2 semaines - il y a 3 mois 2 semaines #179706 par jfd_

D'accord avec toi sur la "pertinence" de la solution, mais quand elle est quasiment imposée (cf. coût et potentielles incompatibilités des alternatives avec la réalité du terrain), on fait comment ?

As-tu pensé à des panneaux solaires thermiques (éventuellement auto-vidangeants si tu souhaites ne pas utiliser de glycol). En terme de rapport/rendement vs coût, c'est réellement imbattable. Et rend l'installation bcp moins dépendante de l'énergie purement électrique. Mais effectivement, comme tu l'indiques, seules les solutions pré-machée dans certaines strates décisionnaires non techiques sont privilégiées.

.../... Ah oui, en parlant d'aberration, l'hybride rechargeable en est une belle.

Tout dépend de l'usage en fait. Si tu fais du citadin en pur électrique et que tu recharges sur secteur, ben, c'est pas si con relativement à la pollution citadine induite.

Par contre, si les proprios de tels véhicules ne les branchent pas pour recharger la batterie là :pafmur: En effet, il est récemment sorti le fait qu'une écrasante majorité ne les branchent jamais ou très rarement. Là, effectivement :wonder:
Dernière édition: il y a 3 mois 2 semaines par jfd_.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2840
  • Remerciements reçus 68
il y a 3 mois 2 semaines #179719 par Seb-@.
L'hybride rechargeable, avec 40km d'autonomie réelle, pour des véhicules qui sont souvent des SUV (donc : lourds, avec un SCx pourri), qui rouleront souvent sur des distances largement supérieures à leur autonomie en full électrique, c'est une absurdité. Il ne faut pas raisonner qu'au travers du prisme du citadin qui n'enquille que de petits déplacements ;-)

Cela étant et par parenthèse, acheter un SUV est en soi une absurdité. Autant prendre un break : ce n'est pas plus petit à l'intérieur (un SUV n'est pas un monospace dans son architecture), c'est moins lourd, ça tient mieux la route, et ça fait moins parachute.

Le plus efficient reste d'adapter son véhicule à son usage. Et si on veut de l'hybride, la solution non-rechargeable de Toyota, certes moins sexy du point de vue des émissions de CO2 selon le protocole normé, est plus pertinente.

Purée, si je continue, je vais m'acheter une Yaris ils ont une version GR fort sympathique :lol:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5492
  • Remerciements reçus 987
il y a 3 mois 2 semaines #179724 par gillesF78

L'hybride rechargeable, avec 40km d'autonomie réelle, pour des véhicules qui sont souvent des SUV (donc : lourds, avec un SCx pourri), qui rouleront souvent sur des distances largement supérieures à leur autonomie en full électrique, c'est une absurdité.

Ce n'est pas exactement une absurdité.

Il faut voir cela comme le résultat du greenwashing de l'industrie automobile.

Procédé [...] utilisé pour se donner une image trompeuse de responsabilité écologique. La plupart du temps, les dépenses consenties concernent davantage la publicité que de réelles actions en faveur de l'environnement et du développement durable.

Région Grenobloise, GillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2840
  • Remerciements reçus 68
il y a 3 mois 2 semaines #179726 par Seb-@.
Techniquement, ça l'est (absurde) !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10253
  • Remerciements reçus 841
il y a 3 mois 2 semaines #179730 par albator83
Oui mais le SUV tu peux prendre les ralentisseurs à 50 km/h ou monter sur les trottoirs oklm pour te garer (j'exagère à peine, c'est l'argument de certains parents :pafmur: ).
Clairement la solution la moins pire pour les longues distances (quand le train n'est pas envisageable) est un break un minimum profilé avec un moteur économe... ma prochaine voiture (d'ici "un certain temps") sera probablement de ce genre.
Le 3 cylindres essence de mon C3 Picasso est sympa, 'espace intérieur aussi mais le sCX plombe l'ensemble sur autoroute.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2840
  • Remerciements reçus 68
il y a 3 mois 2 semaines #179731 par Seb-@.
Tu as une conso de quel ordre, c'est si élevé que ça ? Le risque avec le down sizing, c'est qu'en-dehors des conditions du cycle WLTP la conso réelle soit supérieure à celle d'un moteur plus puissant et coupleux.

A noter qu'en usage intensif, la qualité du carburant joue beaucoup. Par intensif, comprendre :
- conduite sportive
- ou conduite en sous-régime

A noter également qu'en matière d'essence, tous les distributeurs ne se valent pas. Tests circuit à l'appui, le SP98 Excellium (Total) donne de meilleurs résultats : apparition plus tardive du cliquetis (donc meilleur rendement et meilleure fiabilité), nettement moindres émissions de particules (cf. état des canules d'échappement), à contrario je perds au chrono avec le 98 de certains distributeurs (Leclerc) mais conserve les performances avec d'autres (Cora, Carrefour) à défaut d'avoir de bons résultats en émissions de particules.

=> Partant du principe qu'un véhicule volumineux et chargé, sur autoroute ou route de montagne, peut être considéré comme sollicité de manière assez intensive, payer un peu plus cher le carburant n'est pas forcément synonyme au final de dépense supplémentaire. Au bénéfice d'une conso / pollution moindres.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.214 secondes
Propulsé par Kunena