Recherche Kunena

Mot-clé

Mobilités du quotidien / pollution / etc, etc,..

  • Messages : 6664
  • Remerciements reçus 1569
il y a 3 ans 6 mois #168904 par gillesF78
Non, toutes les choses ne sont pas forcément bonnes à dire :(

Région Grenobloise, GillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11017
  • Remerciements reçus 1152
il y a 3 ans 6 mois #168905 par jfd_

Quant aux artisans, il faut qu'ils gardent à l'esprit que si on veut infléchir la courbe du réchauffement climatique, il faudra de toute façon réduire l'activité économique de l'équivalent d'un Covid supplémentaire chaque année. Leur avenir, c'est ça.

Je dirais les choses différemment : il faudra remplacer à hauteur d'un équivalent-Covid, chaque année, l'activité basée sur l'exploitation de ressources non renouvelables, par de l'activité qui n'utilise pas le pétrole comme énergie primaire. Et si possible piéger du carbone, partout où on le pourra.
Il ne tient qu'à nous de privilégier les activités qui permettront d'y arriver, le moyen c'est les €€€ et ça s'appelle la taxe carbone. Tant qu'on ne luttera pas contre les raccourcis qui assimilent la taxation à l'appauvrissement des pauvres, on n'y arrivera pas...
Après, comme JFD, je crois qu'il est déjà trop tard et qu'il faut penser à s'adapter aux conséquences et à penser le monde avec 3-4°C de plus, si c'est possible.

Vu que les cinétiques de machine atmosphère, l'adaptation de l'homme à la dérive thermique de la température sur Terre que nous avons provoqué ne pourra convenir que pour quelques dizaines (centaines avec bcp d'espoir?) d'année tout au plus. Après de toute manière c'est d'ores et déjà clairement fichu. C'est malheureusement très clair.
Et encore plus quand on voit la seule solution vu et envisagée par nos chers politiques (pas qu'en France, partout) pour se sortir de la crise COVID, à savoir la croissance, c'est encore plus foutu. D'autant que la frange de la population qui en a pleinement conscience en 2020 est vraiment minime.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6414
  • Remerciements reçus 773
il y a 3 ans 5 mois #168907 par lebad
Pu****, je suis bien d'accord avec vous. Triste.

Par contre, Gilles, ça t'empêche pas de faire ce que tu peux à ton échelle et d'éduquer +++ tes enfants. J'essaie de faire ça comme je peux.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7187
  • Remerciements reçus 352
il y a 3 ans 5 mois #168910 par Charly42
:( :( pfiouu çà mets le moral à 0 çà!!!

Comme dit Lebad, çà passe, a notre "petit" niveau par éducation et geste au quotidien.
Mais , même l'éducation c'est pas simple, 2 filles, 2 comportements à l'opposé: une pure produit de consommation : Apple, McDo, TikTok, .... la 2nd : végétarienne, conscience des efforts à faire... donc pas simple à faire car il y l'influence externe, et aprers un certain age ils font aussi leur propres idées/routes .

Moi c'est sur, niveau mobilité"é au quotidien, c'est pas simple, en travaillant à 80km de la maison, mais je fais l'effort, bien plus qu'ils y a 4 /5 ans, de venir quasi quand transport en commun même si cela me coûte du temps.
Je mange de moins en moins de viande, quasi plus de poissons, legumes france/local(quand ils nous allument pas niveau €€€ car là aussi on pourrais ouvrir un sujet!).
Je relance le jardin cette année abandonné cause mon dos.

Mais on est mal barré !!!

à bloc!!!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7268
  • Remerciements reçus 1147
il y a 3 ans 5 mois #168911 par stam

Moi c'est sur, niveau mobilité"é au quotidien, c'est pas simple, en travaillant à 80km de la maison, mais je fais l'effort, bien plus qu'ils y a 4 /5 ans, de venir quasi quand transport en commun même si cela me coûte du temps.

C'est bien le rapport au temps qui est en question : si on s'enlève cette pression de la productivité et de l'immédiateté, tout devient plus facile. On a de quoi nourrir, loger et habiller tout le monde, toute l'agitation du monde vient d'une formidable inégalité de répartition des richesses et d'une frénésie de consommation qui ne mène à rien.
On fait des montagnes d'une baisse du PIB de 30%, mais regardons les choses en face : à -30%, on libère des gens dont l'activité est objectivement superflue, tout en étant capable de nourrir tout le monde. La question devient de savoir si on est prêts à prendre les décisions structurelles pour consacrer ces forces à des tâches nécessaires, plutôt que de les soutenir par la planche à billets en attendant que la divine croissance revienne.
On n'a jamais été aussi riches et capables de produire, et jamais été aussi incapables de savoir quoi faire en commun de ces richesses.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Charly42, lebad

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 619
  • Remerciements reçus 206
il y a 3 ans 5 mois #168914 par PEB
On est ici confronté à la dimension performative de nos outils de gestion des politiques économiques (comme pour celles des entreprises).
Le chômage est dramatique (on est tous d'accord là-dessus). On considère que la croissance économique est le meilleur (voir seul) moyen de réduire ce chômage. Or, nous mesurons notre croissance par une variation du PIB de l'année n rapportée à n-1.
C'est oublier que le PIB mesure positivement un accident, une catastrophe environnementale, voire une guerre (le PIB est une agrégation des VA des entreprises, or toute catastrophe, pour être "réparée" génère un surcroît d'activité des entreprises, donc une hausse du PIB -pour faire bref-).

Il y a d'autres façon de piloter l'économie et répartir les richesses (la VA des entreprises) de manière équitable (pour que tout le monde ait un travail, de quoi manger et un endroit ou dormir). Mais ça implique de revenir sur beaucoup de "croyances" inhérentes au champ de l'économie...

Par contre, la sur-exploitation des ressources naturelles est un fait "objectif", scientifiquement étayé par de nombreuses disciplines (climatologie, glaciologie, biologie...)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: stam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1844
  • Remerciements reçus 354
il y a 3 ans 5 mois #168915 par Christoph3

Non, toutes les choses ne sont pas forcément bonnes à dire :(

Tu comptes lui laisser découvrir tout seul que ses parents et grand-parents ont pourri sa planète ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7268
  • Remerciements reçus 1147
il y a 3 ans 5 mois #168916 par stam

:( :( pfiouu çà mets le moral à 0 çà!!!

Moi aussi ça m'a abattu, et ça m'abat encore parfois.
Mais je n'ai jamais voté (lors d'un 1er tour en tout cas, car au 2ème il faut parfois aller voter en se pinçant le nez) pour un de ces chefs qui nous envoient dans le mur, je fais ce que je peux à mon petit niveau, et quand mes (arrière-)petits-enfants me demanderont ce que j'ai fait pour éviter ce qui leur arrive, j'aurai quelque chose à leur montrer. Pas grand-chose, mais quelque chose à mon échelle...
Que faire de plus ? Aller s'empaler sur les fers de lance des grilles de l'Elysée ?
Plus que jamais il faut profiter des plaisirs simples qui s'offrent à nous, le long terme et les choses compliquées je les laisse aux grandes personnes. Ca n'a pas l'air de les empêcher de dormir, alors pourquoi moi ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7268
  • Remerciements reçus 1147
il y a 3 ans 5 mois #168917 par stam
En parlant de superflu, à lire pour les abonnés au monde.fr : www.lemonde.fr/idees/article/2020/12/18/nous-par...is_6063823_3232.html
Règlement de comptes totalement pertinent et gratuit, donc indispensable. :lol:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6664
  • Remerciements reçus 1569
il y a 3 ans 5 mois #168918 par gillesF78

Non, toutes les choses ne sont pas forcément bonnes à dire :(

Tu comptes lui laisser découvrir tout seul que ses parents et grand-parents ont pourri sa planète ?

Oui :lol:

Houla, ne tinquiète pas, les jeunes sont lucides.
Certains sont "tardifs". Par exemple, il y a des élèves ingénieurs qui veulent abandonner les métiers de l'industrie alors qu'ils se sont tapés 3 ans de classes prépa + concours + école d'ingénieur.
tribune.pan6ora.net/

Je m'arrangerai pour que mon gamin fasse ses choix d'orientation en connaissant les enjeux écologiques.

De mon côté, il est hors de question que j'abandonne l'enseignement et la recherche dans les domaines industriels.

Région Grenobloise, GillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2941
  • Remerciements reçus 496
il y a 3 ans 5 mois #168925 par cycloflamand

Non, toutes les choses ne sont pas forcément bonnes à dire :(

Tu comptes lui laisser découvrir tout seul que ses parents et grand-parents ont pourri sa planète ?

Oui :lol:

Houla, ne tinquiète pas, les jeunes sont lucides.
Certains sont "tardifs". Par exemple, il y a des élèves ingénieurs qui veulent abandonner les métiers de l'industrie alors qu'ils se sont tapés 3 ans de classes prépa + concours + école d'ingénieur.
tribune.pan6ora.net/.


J'ai fait prépa + école d'ingénieur, bossé 10 ans dans l'industrie de machines spéciales, et maintenant je garde des enfants avec ma compagne.
Le plus drôle, c'est qu'en dernière année d'école d'ingé j'avais déjà fait remarquer à ma prof d'anglais qui nous posait la question que je me voyais bien comme homme au foyer, avec madame qui va au turbin... j'en suis pas si loin finalement :petard:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6664
  • Remerciements reçus 1569
il y a 3 ans 5 mois #168928 par gillesF78
cycloflamand : oui, toi tu as au moins exercé le métier et donc tu l'as quitté en le connaissant vraiment.
Donc c'était un choix mûri !

Région Grenobloise, GillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11017
  • Remerciements reçus 1152
il y a 3 ans 5 mois #168952 par jfd_
Tu ressens la tribune dont tu as mis le lien comme étant une position impulsive?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6664
  • Remerciements reçus 1569
il y a 3 ans 5 mois - il y a 3 ans 5 mois #168954 par gillesF78
Non, c'est un mouvement qui existe depuis plus d'un an.
Des étudiants de toutes les grandes écoles s'inscrivent dans ce mouvement contre les métiers de l'industrie.
J'avais vu des étudiants de polytechnique qui s'engageaient à ne travailler que dans des entreprises écologiques, sans donner de détails :


Mais je serais bien intéressée de voir ce que font réellement les étudiants diplômés qui ont adhéré à ce mouvement : ils considèrent qu'il faut arrêter de vivre comme actuellement, sans dire clairement ce que serait le monde "soutenable".

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 3 ans 5 mois par gillesF78.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7268
  • Remerciements reçus 1147
il y a 3 ans 5 mois #168957 par stam
C'est normal et plutôt rassurant que des jeunes qui viennent de lever la tête du guidon, et se projettent enfin dans leurs vies d'adultes, se posent des questions par rapport au modèle de société, de salariat, de valeurs qu'on leur propose.
C'est dommage qu'ils n'aient (en apparence) personne pour les accompagner, car des têtes bien faites capables de prendre du recul sur les process de production actuels, on en a besoin, et plus que jamais, dans l'industrie. Sinon le "monde de demain" restera du domaine du marketing et ce sont les étudiants d'HEC qui vont s'en emparer, ça me rassure moyen :petard: ...
C'est à eux de transformer les entreprises de l'intérieur pour les rendre écologiques, et pas de choisir de travailler uniquement dans des entreprises déjà vertueuses. Par contre faut leur laisser la place... :whistle:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6664
  • Remerciements reçus 1569
il y a 3 ans 5 mois #168959 par gillesF78

C'est à eux de transformer les entreprises de l'intérieur pour les rendre écologiques, et pas de choisir de travailler uniquement dans des entreprises déjà vertueuses. Par contre faut leur laisser la place... :whistle:

Tout à fait d'accord.

Sinon , pour des polytechniciens, ce n'est pas très sérieux de dire qu'un email avec pièce jointe produit autant de GES qu'une ampoule allumée pendant 1h.

Et lapider à l'aveuglette l'intelligence artificielle, les technologies de l'information, c'est débile.

Région Grenobloise, GillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 591
  • Remerciements reçus 28
il y a 3 ans 5 mois #169065 par Forza!!!
Ce que je trouve comme un fait sociétal qui certes restera dans les annales comme une période historique qui aura encore une longue durée de vie, c'est la vaste soumission des esprits prioritairement à une valeur dont on pense que le souci de toutes les autres valeurs est dépendant.

L'écologie comme responsable du sort de la faim dans le monde, de la pauvreté, des inégalités, des mouvements de population, de guerres, d'un potentiel effondrement global même (comme le croyait l'autre survivaliste qui a tué 3 gendarmes (et sa femme s'il l'avait pu) dernièrement)...

Le CO2 et la pollution comme moteurs majeurs de tout ce qui va mal, à combattre comme ennemis des siècles futurs..

On connait déjà l'orientation de mon opinion d'après de précédents écrits par moi commis, mais enfin je trouve fondamentalement cette position comme une très grande hypocrisie généralisée, inconscientisée aussi pourrais-je dire.

Je pense que la raison première du succès de cette idéologie est que c'est l'idéologie qui demande l'absence de courage la plus totale, de la part du citoyen lambda.

C'est absolument sans aucun danger de dénoncer par exemple "la bagnole", ou "le CO2" : la masse des gens (qui fait l'opinion et le vote) n'en subira concrètement aucun effet personnel adverse.

Et le bourgeois, dont l'essence est de n'avoir pas d'opinion politique sinon celle de l'adaptation permanente aux mouvances du temps pour seulement conserver son statut, pourra ainsi même très facilement faire siennes ces vertes vues en s'achetant une Tesla à la place de sa BMW diesel, et même déménager de ses banlieues reculées et préservées pour venir loger en centre-ville s'il l'on en venait même à lui interdire toute voiture pour ses déplacements fût-elle électrique.

Et en s'avisant de ne plus exprimer des airs du genre "Les écolos je pense vraiment qu'ils sont en plein délire" devant sa supérieure hiérarchique habillée tout de vert pastel et qui mange bio à la cantine, s'il veut rester durablement dans l'entreprise (et conserver durablement son statut social).

De plus on est désormais valorisé socialement du simple fait de se poser comme soucieux de l'environnement et de la nature et de "la Planète" etc...

Bref il suffit de très peu de risque personnel pour qu'une masse populaire et plus aisée s'amalgame et fasse poids pour aller dans une direction, l'écologie au sens trèèès large.

Il est ultra facile donc d'aller et de s'exprimer dans cette voie, mais il est bien plus difficile d'adresser directement les vrais problèmes.

Par exemple de supputer que les grands déplacements de populations africaines en direction de l'Europe ne soient pas tant causés par un méchant réchauffement climatique que par l'état politique global de ce continent, avec des dictatures, des oligarchies qui confisquent les richesses, des groupes armés et islamistes qui massacrent et terrorisent les populations etc...

Parce que d'une, cela demande un réel effort de recherche d'informations qui ne nous est absolument pas pré-mâché et présenté clés-en-main par l'idéologie écolo, pans de "savoir" qu'on n'a plus qu'à adopter comme s'ils étaient évidents.

Allez me trouver une association braillarde empressée à nous exposer la géopolitique problématique des pays du Sahel pour tenter d'y aider un peu les peuples... Là il n'y a plus personne, et même personne tout court. A part bien sûr si c'est encore pour incriminer des responsables desquels on est certain de ne subir aucun retour adverse : au choix l'homme blanc, l'occidental, la colonisation passée, les sociétés minières...

Il est, aussi, beaucoup plus difficile de devoir alors agir concrètement soi-même, au-delà d'éventuels dons simples comme un achat sur Amazon à des associations humanitaires diverses, personnels qui se font régulièrement enlever, rançonner et trucider : si vous allez librement la fleur à l'âme proposer vos bras pour creuser un puits en amenant une pompe et du matériel fièrement dégotés en France, vous vous ferez découper en rondelles et la pompe servira à alimenter des planques de djihadistes.

Aucune réelle valorisation sociétale personnelle à attendre d'un engagement dans ce genre d'initiative : vous en obtiendrez dix fois plus en montant une entreprise et en vous écriant que vous êtes neutre en carbone et qu'ainsi vous empêchez des atrocités en Afrique indubitablement causées par le réchauffement climatique. Indubitablement.

C'est pour ce genre de raisons foncières et innombrables que je parle d'immense hypocrisie contemporaine.

De même pour la pollution atmosphérique par exemple ; si c'était un vrai problème pour les gens, ils iraient de ce pas s'exiler des métropoles et se réfugier à au moins 50 km au-delà : on remarquera qu'ils ne le font pas. C'est donc qu'ils privilégient encore leurs modes de vie égotiques pour toutes les facilités qu'octroie une vie en zones urbaines.

C'est tout une époque ce système, la masse des gens qui aura fait semblant de taper sur un faux ennemi pour mieux oublier de devoir taper sur tous les véritables ennemis.

Une époque de couards vertueux.

Peut-être qu'un Tartuffe moderne serait à écrire pour un nouveau Molière, apte à secouer enfin fortement les consciences qui se pensent si bonnes à ne rien faire.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 591
  • Remerciements reçus 28
il y a 3 ans 5 mois #169066 par Forza!!!
Un peu de Coluche :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: cyclo13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3856
  • Remerciements reçus 640
il y a 3 ans 5 mois - il y a 3 ans 5 mois #169067 par teamdindon
En parlant de Coluche :
- né en 1944 : concentration en CO2 dans l'atmosphère : 310 ppm
- mort en en 1986 : 347 ppm

Autre valeurs de référence :
- début de l'ère industrielle (1850) : 280 ppm
- 1er janvier 2020 : 412 ppm

Tout va bien :lol:
Dernière édition: il y a 3 ans 5 mois par teamdindon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jfd_

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1844
  • Remerciements reçus 354
il y a 3 ans 5 mois #169069 par Christoph3

De même pour la pollution atmosphérique par exemple ; si c'était un vrai problème pour les gens, ils iraient de ce pas s'exiler des métropoles et se réfugier à au moins 50 km au-delà : on remarquera qu'ils ne le font pas. C'est donc qu'ils privilégient encore leurs modes de vie égotiques pour toutes les facilités qu'octroie une vie en zones urbaines.

je vais juste répondre sur ce point.
Bien sûr que si qu'ils le font.
Combien y'en a sur Grenoble qui vont vivre sur le plateau du Vercors ou sur les contreforts de Belledonne parce que y'a moins de pollution ?
Pollution qu'ils génèrent notamment avec leurs bagnoles de 2 tonnes (parce que, c'est bien connu, quand on vit en montagne, il faut 2 tonnes pour pouvoir déplacer toute l'années ses 80kg de gras).
J'en connais pas mal au boulot.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.325 secondes
Propulsé par Kunena